VEDIA

Baelen : Un gestionnaire de patrimoine pour la Maison du Thier

 11 mai 2021 11:47  |   Baelen


La rénovation de la Maison du Thier à Baelen est aujourd’hui terminée. Située au centre du village, cette ancienne maison du 19è siècle a accueilli autrefois une école, le local du patro et même l’administration communale. La commune a souhaité ne pas laisser tomber ce bâtiment chargé d’histoire en ruines et a décidé de le réaffecter. Quatre appartements ont été réalisés dont deux dits de logements de transit. Ces logements réhabilités ou restructurés sont un outil indispensable pour l’insertion des personnes les plus précarisées ou qui, pour des motifs de force majeure, sont privées d’hébergement. Pour mener à bien ce projet, la commune de Baelen a délié les cordons de la bourse (500 000 €) mais peut compter sur un subside de 120 000 € du SPW.

Un gestionnaire de patrimoine mais pour quoi faire ?

Ce chantier, divisé en 11 lots différents, n’a toutefois pas été un long fleuve tranquille dans sa réalisation. Il se heurte à présent à l’opposition Trait d’Union qui, hier soir au conseil communal, a préféré s’abstenir au moment d’approuver le cahier spécial des charges en vue de la désignation d’un gestionnaire de patrimoine. « Un gestionnaire de patrimoine pour deux appartements, est-ce bien raisonnable ? » se demande le chef de groupe Trait d’Union Jean-Paul Arend. Au départ, on nous avait parlé d’un mois de loyer comme coût estimé. Aujourd’hui, on en est à 5 000 euros/ an ! »

« Il s’agit d’une estimation et je suis certain que nous n’arriverons pas à ce montant », a tenu à rassurer le Bourgmestre Maurice Fyon. A Baelen, le gestionnaire de patrimoine ne devra pas qu’assurer le suivi technique ou administratif du bien mais « nous lui demanderons aussi des missions plus ponctuelles comme s’occuper de la location ou s’occuper d’un état des lieux », explique le Bourgmestre Maurice Fyon.

Le conseiller d’opposition Alternative Fabrice Massenaux est pour sa part intervenu à deux reprises dans ce dossier hier soir le  considérant "comme un gaspillage d’argent public". " Notre commune est affiliée à l’Agence immobilière sociale Logeo qui est à même de gérer la location de ses appartements" a-t-il indiqué. Comme Trait d’Union, Fabrice Massenaux s’est abstenu au moment du vote.

Les travaux de rénovation aujourd’hui terminés, il restera à fixer une date pour l’inauguration officielle. (Manu Yvens)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte