VEDIA

Alexandre Loffet revient sur sa désignation comme bourgmestre f.f. de Verviers: "Un choix cohérent"

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 08 avril 2019 18:05  |   Verviers

Suite à l’absence jusque septembre pour raisons médicales de Muriel Targnion, Alexandre Loffet est le nouveau bourgmestre faisant fonction de Verviers.

Il était l’invité de notre journal ce lundi pour faire le point sur la situation. 

1) Alexandre Loffet conserve toutes ses fonctions scabinales (Budget, Finances...). Il assume en plus les compétences mayorales de Muriel Targnion. Soit notamment la police administrative, la sécurité civile, la coordination de grands dossiers etc. "Avec le budget, on touche déjà un peu à tout, indique Alexandre Loffet. J’étais déjà fort impliqué dans la plupart des matières de la bourgmestre".

2) Pourquoi lui? Pour rappel, il a décroché le 9ème score du PS aux dernières élections communales avec 434 voix. "C’est le bourgmestre qui désigne, parmi les membres du Collège, celui qui le remplace. Moi, je suis vraiment dans l’optique d’un remplacement avec une perspective de retour de Madame Targnion".

3) Cette désignation va-t-elle créer des tensions internes au PS? "Non, parce que, d’une part le président du CPAS (NDLR: Hasan Aydin) ne peut pas légalement exercer les fonctions de bourgmestre faisant fonction. La loi l’empêchait d’être désigné et Malik Ben Achour est, pour le moment, en pleine campagne pour devenir député. Il se projette dans une carrière de parlementaire et il est très concentré sur ce challenge-là. C’était un peu un choix cohérent par rapport à l’actualité et la loi communale" . 

4) Muriel Targnion pourrait-elle revenir plus tôt? "Je voudrais quand même être clair car je lis parfois qu’on considère qu’elle prend du recul etc. Madame Targnion est vraiment malade. Qui que ce soit qui la vue récemment, cela se voit, cela a des conséquences physiques. Il y a une souffrance physique... Donc clairement, elle est malade. Cela nécessite une convalescence de longue durée donc si son médecin estime qu’elle s’est rétablie plus tôt, évidemment, elle reviendra plus tôt mais moi, je ne suis pas médecin, je ne suis pas capable de dire quand elle va revenir".

5) L’affaire Francken, la goutte d’eau de trop pour Muriel Targnion? "Je pense que ce n’est pas suite au rapport qu’elle est tombée malade. Elle était déjà fort malade depuis quelque temps et, ici, c’était le moment où elle devait prendre son congé de maladie. Le rapport n’est pas la cause mais c’est clair que l’affaire Théo Franken n’a pas facilité les choses. La pression médiatique autour de ça, l’exploitation qui en a été faite par toutes sortes de personnes, l’exploitation politique à l’approche d’une campagne électorale qui en a été faite par des gens qui sont candidats etc, n’a pas aidé", soutient Alexandre Loffet.

6) Retards en perspective pour les gros dossiers? "Il n’y aura pas de stop décisionnel. Tous les dossiers vont arriver dans le timing qui était prévu sur la table du Collège".








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte