VEDIA

1er mai : les priorités du PS pour la relance de l'arrondissement de Verviers

 02 mai 2022 14:25  |   Verviers


Depuis des décennies, le 1er mai était fêté par le Parti Socialiste par des cortèges défilant dans les villes et des meetings où divers orateurs tentaient d’enflammer des foules de militants, qu’il faut bien dire chaque année de moins en moins importantes. Cette année, après deux ans d’absence de fête due  au Covid, la fédération verviétoise du PS a décidé d’innover : plus de cortège, plus de meeting, mais une soirée baptisée réveillon du 1er mai, qui fut un grand succès avec 300 participants, et une présentation à la presse plus intime de propositions spécifiques pour l’arrondissement de Verviers.

 

"Le but, c’était que tout le monde puisse se rendre aux manifestations organisées à Verviers sans être pressé par un chrono. Mais aussi attirer des personnes qui pourraient ne pas venir lorsqu’on fait le 1er mai traditionnel. Et ce fut une vraie réussite comparativement aux autres années. Nous avons eu la visite de notre président et de plusieurs ministres", se réjouit Valérie Dejardin, Présidente de la fédération verviétoise du PS.

 

4 grands axes de relance

Contrairement aux habitudes du 1er mai qui étaient de s’étendre sur des thèmes nationaux chers aux socialistes, la fédération verviétoise a également innové en se concentrant sur des thèmes propres à notre région qui visent à une relance de l’arrondissement de Verviers. Une relance qui devrait se baser sur quatre grands axes. Le premier est de déployer une politique de proximité vectrice d’émancipation." On souhaite davantage développer l’enseignement supérieur en développant les filières des éducateurs spécialisés, assistants sociaux mais ausis dans le secteur de la construction via des formations. On souhaite aussi se rapprocher de la culture et ramener le sport en rue" explique la Députée wallonne Bonaventure.

Un deuxième axe serait de lutter contre la précarité énergétique. Comment ? Le Député fédéral Malik Ben Achour avance des propositions concrètes. " Les communes de l’arrondissement de Verviers pourraient se mutualiser et organiser des achats groupés d’énergie qui permettraient de faire diminuer le prix pour les consommateurs. Ensuite, nous souhaiterions la mise en place de chèques énergie. Chez nous, les sinistrés sont potentiellement victimes d’une double peine. Non seulement, ils ont été sinistrés mais en plus la réponse qu’ils doivent apporter à leur sinistre implique une surconsommation d’énergie. Notamment sur la question des déshumidificateurs", explique le Député verviétois.

Pour le Député wallon André Frédéric, la relance de l’arrondissement de Verviers passe par une redynamisation du tissu économique. " Il faut miser sur nos atouts : l’eau, le tourisme, le commerce pour faire en sorte de redévelopper l’arrondissement. Sans oublier les zones d’activité économique là où les usines ont été dévastées dans la vallée de la Vesdre. Il faut pouvoir les relocaliser pour ne pas qu’elles subissent la double peine".

Enfin, le Député provincial Claudy Klenkenberg mise beaucoup sur le tourisme pour relancer la région verviétoise. " Nous allons continuer à nous développer en matière de mobilité douce, d’aménagements de manière telle à ce que les touristes se sentent de mieux en mieux chez nous". 

Contrairement à l’aile politique socialiste, l’aile syndicale de la FGTB a maintenu le côté festif du 1er mai, avec une forte participation de militants manifestement heureux de se retrouver dans cette ambiance après trois ans de privation.  (Luc Brunclair)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte