VEDIA

Le pilleur, le policier et l'habitant

 22 juillet 2021 15:57  |   Pepinster


Dès le premier jour de ces inondations, la présence de pilleurs dans les zones sinistrées a été une réalité.Et ces pillages ne sont pas des épiphénomènes. Il y en aurait plusieurs par jour, pillages ou tentatives de pillages.

A l’heure actuelle, entre 55 et 70 policiers sont en permanence sur le terrain. En uniforme mais aussi en civil, avec des chiens parfois et depuis aujourd’hui à cheval, ils viennent de la zone Vesdre, mais aussi de toutes les zones de police du pays et de la police fédérale. Mais, pour certains, comme cet habitant de la rue Biérin, à Pepinster, cela ne suffit pas.

Si l’on peut comprendre que des habitants préfèrent rester dans leur maison sinistrée, sur place, pour protéger leurs biens, cela doit se faire dans les limites de la loi.

Un premier bilan de la police de la Zone Vesdre, qui couvre les communes de Dison, Pepinster et Verviers, parle de plus d’une dizaine de personnes qui auraient été arrêtées pour pillage. (B. Lousberg)

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte