VEDIA

Le passé lainier de Verviers vous ouvre ses portes

 27 septembre 2021 15:07  |   Verviers


Ces anciens bâtiments d’une entreprise de dégraissage des laines appelée aujourd’hui Traitex sont devenus l’un des pôles muséal s verviétois. Le Solvent, propriété de la Ville de Verviers et de la Région wallonne, n’est pas accessible au public mais, après deux annulations à cause de travaux de stabilisation et du covid, ce week-end, c’était "journées portes ouvertes".

Durant ces trois ans de fermeture, des bénévoles ont continué de travailler d’arrache-pied pour réveiller ce passé lainier. A partir de plans et de brevets, mais aussi de patience et de savoir-faire, quatre machines à vapeur, venues des Etats-Unis pour le démarrage de l’usine en 1901, ont été restaurées et remises en ordre de marche. Après plus de trente ans de silence, elles se sont réveillées sous les coups de chiffon de ces passionnés.

L’autre surprise pour les visiteurs de ces portes ouvertes tenait dans la présence de deux trams, propriétés du Musée des transports à Liège et mis en dépôt au Solvent pour être restaurés. L’un a été construit en 1929, l’autre en 1937. Tous deux  ont sillonné la cité lainière et sa périphérie jusqu’au 31 décembre 1969 quand les trams ont définitivement disparu du paysage verviétois.

A la croisée des chemins, entre passé et présent, le Solvent est un musée vivant et un projet de longue haleine. Ces bénévoles qui l’animent se donnent rendez-vous tous les vendredis. Les portes restent ouvertes pour tous ceux qui veulent les rejoindre. 

B. Lousberg








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte