VEDIA

La marche du non-fort à La Reid

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 18 mai 2019 12:03  |   Theux
Le commandement militaire de la Province de Liège organise chaque année une marche des forts. Pour son 10ème anniversaire, c’est notre région qui est mise à l’honneur. L’occasion pour 1 300 participants de découvrir des lieux chargés d’histoires militaires, dont celle du non-fort de Sougné-Remouchamps. « Cette année est tout à fait particulière car il s’agit d’un fort qui n’a jamais existé, celui de Sougné Remouchamps. Il était en projet en 1935 et, finalement, il n’a pas été construit. Alors nous avons décidé de sortir cet épisode des cartons afin de le faire connaître aux gens qui marchent avec nous aujourd’hui », explique Jean-Paul Hames, Colonel breveté d’état-major, Commandement militaire de la Province de Liège.

De nombreuses références historiques

Mais le non-fort n’est pas la seule référence historique de la région. « Dans la région, c’est le côté Redoute qui est bien connue dans le monde du cyclisme. Il a également fallu trouver des variantes à cette montée réputée, de manière à emmener les gens dans des endroits peu connus afin de découvrir de beaux panoramas », ajoute Roland Bouquette, Officier opérations et entrainement, Commandement Militaire de la Province de Liège.

Une rencontre entre armée et nation

Pour l’occasion, toutes les unités de l’armée belge étaient invitées et ce sont des centaines de militaires qui ont répondu à l’appel ainsi que les forces de secours. « L’objectif c’est de faire découvrir la belle Province de Liège mais de mettre, en même temps, des militaires à coté de civils qui ont un lien avec l’armée. En cas de gestion de crise, d’inondations, de tremblements de terre ou de terrorisme, on va travailler avec les policiers, avec les pompiers. Donc c’est une manière plus ludique de se rencontrer. L’occasion de discuter et de faire quelque chose ensemble pendant une activité d’entrainement utile et profitable à tout le monde », déclare Jean- Paul Hames.

« Nous effectuons aujourd’hui le parcours de 18 km en guise d’entrainement pour la marche du souvenir qui aura lieu au mois de juin » explique Julien Dumont, chargé de relations publiques de la caserne de Spa. « On a beaucoup de retours et c’est ça l’important finalement. Avoir des retours des participants qui trouvent le circuit bien et physique et qui nous complimentent sur l’organisation ça, c’est très bien », explique Roland Bouquette.

Des enfants à la rencontre des militaires

Comme chaque année, une école est mise à l’honneur et cette année c’est l’école de la Reid. Les enfants ont, ainsi, l’occasion de rencontrer des militaires et de découvrir leur travail tout en s’amusant. (L.H)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte