VEDIA

Une intervention de plus de 24 heures pour maîtriser l'incendie dans l'ancien tunnel ferroviaire de Dolhain

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 08 fevrier 2021 16:22  |   Limbourg


Ce samedi, un incendie s’est déclaré sous le tunnel à côté de l’ancienne gare de Limbourg à la sortie de Dolhain. Des milliers d’archives juives y étaient stockées. L’expert sur place aurait émis des suspicions quant à l’origine de cet incendie. Celui-ci serait vraisemblablement d’origine criminel.

Ce samedi, peu avant 17h, un incendie s’est déclaré sous le tunnel de l’ancienne gare de Limbourg, à la sortie de Dolhain. Les archives juives qui étaient entreposées sous ce tunnel sont majoritairement parties en fumée. "Nos équipes sont arrivées sur place avec 2 autopompes et 3 citernes. L’incendie a rapidement été contrôlé, mais le papier a continué à se consumer après notre intervention", explique le Major Philippe Ghysen, le directeur des opérations de la zone de secours VHP.

Le papier se consumait encore le lendemain

Dimanche matin, les pompiers ont à nouveau reçu une dizaine d’appels pour signaler que la fumée était toujours bien présente. Les pompiers auraient pu laisser le papier se consumer de lui-même, mais cela aurait pris des jours. Ils ont donc fait appel à la protection civile pour les aider. "Dimanche, vers 9h30, nous sommes arrivés sur place pour voir ce que nous pouvions faire pour que le papier arrête de dégager autant de fumée", détaille René Leyder, lieutenant de la protection civile de Crisnée.

La protection civile s’est déplacée avec un manitou, ce qui leur a permis de manipuler les archives sans trop s’approcher. Après avoir été retourné, le papier a été arrosé à nouveau par les pompiers pour que la fumée cesse. La manœuvre aura duré au total presqu’une journée du début de l’incendie, à la fin du dégagement de fumée.

Un incendie vraisemblablement criminel

Selon l’expert, il y a de fortes chances que l’origine de l’incendie soit criminelle. "Vous savez, il y a quand même peu de chance que des papiers humides stockés en pleine nature prennent feu tout seul début février", détaille le Major Philippe GhysenLe fait que des archives juives étaient stockées là n’était pas spécialement de notoriété publique.

Le site est surveillé, il sera peut-être possible d’en apprendre plus sur l’identité du criminel dans les prochains jours. (P.J.)

 
What do you want to do ?
New mail







Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte