VEDIA

Policier abattu à Spa: Ivo Theunissen comparaître devant la chambre du conseil ce vendredi

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 28 aout 2018 12:27  |   Spa

On en sait un peu plus sur les circonstances de la mort du policier abattu dans la nuit de samedi à dimanche au centre de Spa. Le suspect intercepté dimanche matin a été placé sous mandat d’arrêt ce lundi soir. Il a été inculpé de meurtre sur la personne d’Amaury Delrez et de tentative de meurtre à l’égard de son collègue. Aux enquêteurs chargés de l’entendre ces dimanche et lundi, il a déclaré souffrir d’un trou noir entre le moment où il quitte le café le Havana et le moment où il trouve refuge dans un gîte sur les hauteurs de Spa. Devant la juge d’instruction, il a invoqué son droit au silence. Pour le Parquet, tous les éléments recueillis jusqu’à présent tendent à démontrer que ce dernier se trouvait sous l’influence d’un cocktail alcool/stupéfiants/médicaments au moment des faits. Des analyses toxicologiques sont en cours à cet égard. Ivo Theunissen comparaîtra devant la chambre du conseil ce vendredi. Il restera à voir si son maintien en détention préventive sera confirmé ou non.

Le Parquet du procureur du Roi de Liège - Division de Verviers indique que deux mandats d’arrêt européens ont été transmis ce jour par la juge d’instruction aux autorités néerlandaises afin que soient extradés les deux suspects interceptés aux Pays-Bas et dont on sait qu’ils étaient présents au moment des faits. Différents devoirs sont et seront effectués afin de déterminer leur degré d’implication dans ces faits. Ces deux personnes sont le frère et un ami d’Yvo Theunissen. Leurs identités ne sont pas encore communiquées à ce stade. 

La coopération judiciaire avec les Pays-Bas va par ailleurs se poursuivre. Une demande d’audition de témoins qui ont depuis lors regagné leur domicile aux Pays-Bas (dont ceux qui étaient présents dans le gîte où le suspect inculpé a trouvé refuge) a été adressée par la juge d’instruction aux autorités néerlandaises. L’arme utilisée n’a toujours pas été retrouvée.

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte