VEDIA

Verviers : quand l'absinthe et le rhum s'invitent au gin

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 28 mai 2019 13:56  |   Verviers

Ne dites plus Salon du gin mais Spirit Planet. Le salon du gin n’est plus réservé au seul gin. Il s’est ouvert à tous les spiritueux et, en changeant de concept, il a changé aussi de nom.

"C’est principalement des gins que l’on porte à la dégustation mais on peut retrouver quelques rhums, un peu d’absinthe, et quelques autres spiritueux que ces distilateurs proposent et qui vont émerger. Au niveau du gin, on est arrivé au sommet de ce qu’on peut faire. En Flandre, qui est précurseur en la matière, la tendance est déjà à la baisse. C’est pour ça que l’on a pris un nom plus générique: "spirit" pour s’ouvrir à d’autres spiritueux", précise Olivier Colle, coorganisateur . 

Lors de cette quatrième édition, dans la quinzaine de stands qui proposaient une centaine de dégustations, le gin n’était donc plus seul maître à bord et les participants pouvaient notamment découvrir de l’absinthe venue de Suisse. 

Si le gin est aujourd’hui installé dans les habitudes des plus jeunes - la tranche d’âge la plus concernée est celle des 25-35 ans- , ce spiritueux offre encore de belles découvertes. Aujourd’hui, ces nouveautés sont proposées par les petites maisons comme Gin Apotek, une jeune maison liégeoise qui propose un gin bio.

A la clôture de cette édition cependant, le nombre de participants était moindre que l’année passée. Un bilan que ses organisateurs devront analyser. (B. Lg)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte