VEDIA

Un trail de 100km entre Theux et Polleur pour se remémorer les Droits de l'Homme

 14 mai 2021 11:41  |   Arrondissement de Verviers


Depuis le début de la crise du coronavirus, beaucoup de personnes se demandent si les décisions prises, notamment les privations de liberté, ne bafouent pas nos droits fondamentaux, les Droits de l’Homme. Dans notre arrondissement, les 16 articles de ces droits sont indiqués sur des stèles. Ce qui a donné l’idée à un petit groupe de trailers de créer un parcours qui relierait chacune d’entre elles.

Partir à minuit pour courir 100 kilomètres, avec qui plus est, un dénivelé positif de 2900 mètres, le feriez-vous ? Et bien c’est ce que ce petit groupe de trailers a réalisé ce jeudi, jour de l’Ascension.

"Le but de ce trail, c’est de mettre en évidence les Droits de l’Homme qui sont, pour l’instant, un petit peu malmenés avec la crise", commence Didier Rensonnet, co-organisateur du trail. "Ici, dans la région de Franchimont, ces droits se matérialisent par des stèles. Il y a 16 articles dans la Constitution des Droits de l’Homme et chacun d’eux est représenté sur une stèle des villages aux alentours".

"C’est symbolique" 

Cette idée de trail est venue en partie grâce à la crise sanitaire, comme l’explique Carole Dahmen, la co-organisatrice. 

"Avec le confinement, c’était l’occasion de faire un tour, un trail de stèle en stèle pour revoir nos droits. C’est symbolique de revoir la Charte des Droits de l’Homme et c’est très important"

Les participants ne sont pas obligés de courir les 100 kilomètres. Chacun est libre d’arriver et de repartir quand il le souhaite.

"Je n’ai fait que 12 kilomètres avec eux", commence une participante. "Et comme ils partent pour 100 kilomètres, la vitesse est quand même fort réduite par rapport à ce qu’on peut faire d’habitude. Donc pour moi, c’est assez facile. Je suis plutôt là pour les supporter et passer du temps avec eux".

"Je ne cours pas tout le parcours donc ça va", nous dit un autre participant. "Je les ai rejoins à Nivezée, donc j’ai déjà fait 20 kilomètres avec eux. Je vais encore les suivre un petit peu puis on verra. C’est vraiment plaisant".  

Le Congrès de Polleur

Les plus courageux ont eu l’occasion de sillonner plusieurs endroits : Verviers, la Reid, Spixhe ou encore le château de Franchimont notamment. L’arrivée était quant à elle située à Polleur.

"Pourquoi Polleur? Parce que c’est l’endroit central entre Theux, Spa, Verviers et La Reid. Donc à l’époque, en 1789, chacun effectuait une partie du trajet pour se rendre au Congrès de Polleur. Cela symbolisait le fait que chacun faisait un pas vers l’autre pour discuter", raconte Didier Rensonnet. 

Le Congrès de Polleur a abouti à la signature de la Charte des Droits de l’Homme au Franchimont en 1789. Ce trail était donc gorgé de références historiques et n’avait aucun but compétitif. (Nicolas Lesecque)

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte