VEDIA

Un bassin d'orage de 32.000m³ pour limiter les inondations à Welkenraedt

 01 juillet 2021 08:00  |   Welkenraedt


En juin 2016, des inondations avaient ravagé le centre-ville de Welkenraedt. La commune vient de construire un énorme bassin de rétention d’eau pour les éviter. Lors de fortes pluies, il pourra accueillir 32.000 mètres cube d’eau en amont de Welkenraedt.

« La solution, ici, ce n’est pas d’agrandir les égouts, on va inonder la commune voisine et cela ne changera rien, explique Jean-Luc Nix, bourgmestre de Welkenraedt. Par contre, ce qui a été réalisé derrière moi, une étude a été réalisée, on a fait un bassin de rétention d’eau qui peut accueillir 32.000 mètres cube. C’est énorme. De façon à pouvoir réguler ces pluies intenses qu’on connaît de plus en plus ».

"Il y a des gens qui sont vraiment traumatisés" par les inondations de 2016

En juin 2016, tout avait été très vite. La place des Combattants, l’école communale et la rue de la Liberté avaient particulièrement été touchées. Ce nouveau bassin d’orage devrait ramener un peu de sérénité dans le quartier lors de fortes pluies.

 « C’est rassurant hein. Il y a des gens qui sont vraiment traumatisés dans le coin. Il y a des gens qui sont partis d’ailleurs », explique un riverain. Ce dernier habite la rue de La Liberté. En 2016, il avait vu son magasin, mais aussi sa maison dévastée par les eaux et les coulées de boue:  « L’eau est venue par ici. Cela s’est gorgé. On a vu des flaques d’eau qui se formaient dans les prairies, donc le sol ne prenait plus rien et puis le Ruyff montait, montait... Il est rentré dans les maisons. Devant dans la rue, je crois qu’il y avait 1,70m d’eau »

"J’ai peur"

« Moi, j’ai peur parce que j’ai l’impression que le gros problème pour moi, c’est où le ruyff est canalisé, l’entrée est trop petite. Une fois qu’il y a trop d’eau, cela ne sait pas avaler l’eau qui vient de partout, explique un autre habitant de la rue de Liberté, dont la maison a été fortement impactée elle aussi par les inondations. Une fois que cela passe là, ici, cela monte, cela monte... à une vitesse incroyable. Le temps de descendre, cela passait déjà sous les portes. On eu à juste eu le temps de mettre ma belle-mère, qui logeait en bas, en sécurité. Tout flottait ici : le congélateur, le lit...».

Leurs craintes? Le nouveau lotissement

Un peu plus haut dans la rue, cet habitant a eu plus de chance. En 2016, l’eau s’était arrêtée sur le pas de sa porte: « Je suis soulagé parce qu’on a fait rue Formenteau et là, derrière. Maintenant, il faudra voir l’autopsie. On ne peut pas encore dire que tout fonctionnera ».

Leurs craintes ? Le nouveau lotissement d’une centaine de logements de la Montagne jaune, créé en amont. Mais là aussi, un bassin d’orage a été créé. Et la commune de Welkenraedt veille... pour chaque nouvelle construction.

« Il faut savoir que chaque fois qu’on donne un permis à un citoyen, on lui demande d’avoir une citerne d’eau de pluie avec une partie en bassin d’orage par rapport au nombre de mètres carré imperméabilisés », stipule Jean-Luc Nix.

 La commune de Welkenraedt a également effectué un cadastre de ses égouts et des études hydrologiques. Elle est ouverte à envisager d’autres bassins de rétention d’eau si nécessaire. (Aurélie Michel)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte