VEDIA

Se former pour se lancer ou entretenir un potager bio

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 24 fevrier 2020 11:30  |   Eupen


Avoir un potager est devenu un passe-temps très à la mode. Le but ? Etre en reconnexion avec la terre et devenir autonome sur le plan alimentaire. Beaucoup de citoyens se sont lancés dans cette aventure, comme Roger Vossen qui s’occupe du potager collectif à Eupen. "Nous avons commencé avec ce potager il y a trois ans. L’intérêt d’en avoir un ? On mange ses légumes, on mange bio. On est ausis régional et saisonnal", raconte ce passionné.

Le potager collectif suscite donc un énorme engouement. Cette démarche équitable permet aux participants d’apprendre les bases du jardinage. "Nous encadrons ici les participants qui sont pour débutants pour certains. Moi, cela fait une quarantaine d’années que je fais mon jardin. J’essaye de leur faire partager mon expérience".

9 formations en 2020

Un cycle de formations vient de débuter dans notre région. Exemple, le parc naturel Hautes Fagnes Eifel qui a décidé de se lancer dans le projet Inter régional NOE-NOAH. "On propose avec des partenaires et des collègues de fournir un ensemble d’outils et de techniques au moyen de formations gratuites. Il y en a neuf qui sont étalées sur l’ensemble de l’année 2020 sur une thématique chaque fois bien spécifique. Le formateur est un expert de la province de Liège qui suit des maraîchers professionnels ", explique Florine Crutzen, Chargée de projet NOE-NOAH.

Créer du lien social tout en essayant de renforcer le réseau écologique, c’est la devise du projet. Ces formations rassemblent toutes les générations et abordent donc un thème différent à chaque séance. "A partir de maintenant, on va avoir des thématiques très spécifiques. Ainsi, la prochaine en mars concernera la planification de cultures : quelles plantes met-on à quel endroit ? Quelles sont les familles de légumes ? Une autre formation en avril concernera les composts, les techniques de macération et d’engrais verts".

Au terme de ces formations, les citoyens auront donc tous les outils en main pour assouvir leur nouvelle passion pour le jardinage. (ZS)










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte