VEDIA

L'Institut Notre-Dame de Heusy à la récolte de vieux téléphones

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 03 avril 2019 14:21  |   Verviers

Depuis ce lundi, 4 boîtes de récolte ont été placées un peu partout au sein de l’institut Notre-Dame de Heusy dans le cadre de l’opération «Call to Action». Proposée par la Région Wallonne et avec l’aide de Recupel, l’action consiste à récolter de vieux téléphones ou smartphones laissés au fond de nos tiroirs. Une idée qui plaît beaucoup à l’institut Notre-Dame et à ses élèves qui sont en réelle demande d’actes concrets pour l’environnement. «On les voit dans les rues, on les voit manifester régulièrement, on voit que nos élèves ont envie d’agir mais qu’ils n’ont pas forcément toujours d’idées concrètes sur comment leur volonté pourrait se traduire. Donc, un peu par opportunisme, je me suis dit que c’était une belle action qui pourrait faire sens pour eux. On sait à quel point ils sont proches de leur GSM nos jeunes et cette action fait sens dans leur volonté d’agir dans une forme de responsabilisation face à un objet dont on a un peu trop tendance à minimiser l’impact en terme de recyclage et de traitement des composants», explique Simon-Pierre Baiwir, Directeur de la section secondaire de l’Institut Notre-Dame de Heusy. 

Une récolte bien remplie

C’est vendredi que l’école fera le compte sur le nombre de téléphones récupérés durant la semaine avant que Recupel, l’ASBL Belge qui organise la collecte et le traitement d’appareils électro usagés, ne vienne les récupérer. «Il y a 1050 élèves à l’école. Si j’ai 1000 GSM je suis très heureux. Mais il n’y en aura pas 1000. 200 GSM ce serait une victoire, parce que ce sont autant de téléphones qui ne traîneront plus chez soi, mais qui seront re-traités», ajoute Simon-Pierre Baiwir, Directeur de la section secondaire de l’Institut Notre-Dame de Heusy.

Des messages un peu partout

L’école a d’ailleurs mis tout en oeuvre afin d’informer au mieux les élèves sur cette collecte. Dans le hall d’accueil, un écran de télévision diffuse un message durant toute la semaine afin que le plus possible de jeunes viennent déposer leurs vieux téléphones. Mais au fait, c’est quoi un vieux téléphone ? «Pour moi un vieux téléphone c’est celui dont on ne se sert plus du tout, un peu comme un vieux Nokia 3310 ou un téléphone tout simplement cassé où on ne sait plus rien faire avec. J’en ai au moins 5 chez moi, je viendrai les apporter demain», explique Désirée Thomsin, élève à l’Institut Notre-Dame de Heusy.

140 écoles participantes

Pour la toute première édition de l’action « Call to Action », ce sont 140 établissements en Wallonie qui ont installé des boîtes de récolte. L’objectif est de récolter un maximum de téléphones, afin que ceux-ci soient recyclés pour qu’ils vivent une nouvelle vie.(L.H)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte