VEDIA

Elections 2019 : le PS pour... un changement de cap

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 01 avril 2019 16:44  |   Arrondissement de Verviers

Pour la fédération verviétoise du Parti socialiste, après cinq années de drame social et plus de deux millards pris aux travailleurs par un gouvernement de droite permis par les seuls francophones du MR, il est temps de changer de cap dit-elle ! C’est ce que promet André Frédéric, qui après 20 ans passés au Parlement fédéral dont il est d’ailleurs un vice-président sortant, change lui même de cap en se présentant comme tête de liste à la Région wallonne. " On vient de subir un gouvernemrnt MR/N-VA pendant cinq ans qui s’est attaqué à tous les acquis sociaux, qui a augmenté l’âge de la retraite, qui a ramené la TVA sur l’électricité à 21%, qui s’est attaqué pour 2 milliards aux soins de santé. C’est une honte ! Les gens ont de plus en plus difficile de terminer le mois. On doit changer de cap au fédéral et on doit changer de cap à la Région ! On nous disait qu’on allait voir ce qu’on allait voir ! Je vois aujourd’hui que le gouvernement wallon est en panne d’essence et que le Parlement wallon est en chômage technique. Tous les grands ne sont même pas adoptés en fin de législature. C’est un bilan qui a un impact négatif sur les citoyens. Il est temps de ramener le PS là où il prêt à prendre ses responsabilités", note André Frédéric, Tête de liste PS à la Région.

Pour les élections fédérales, qui comme on le sait se déroulent par circonscription provinciale, la tête de liste sera Frédéric Daerden. Mais sur cette liste, à la place de combat, on trouve un régional de l’étape avec le Hervien Marc Goblet.  Lequel est loin d’être inconnu puisqu’il a présidé il n’y pas si longtemps la FGTB. Pour lui, il est nécessaire de ramener les troupes syndicales de gauche au bercail socialiste. "Il est important que les socialistes reviennent au pouvoir et qu’il y a un vote utile à gauche qui est celui du PS. Mon objectif est de montrer qu’on fera en sorte de porter toutes les revendications des travailleurs (salaire minimum, loi de 1996 avec la concertation sociale, les pensions, les aménagements de fin de carrière, la fiscalité). Nous devons redevenir une gauche conquérante", ajoute Marc Goblet, qui poussera la liste PS à la Chambre.

Malik Ben Achour, échevin à Verviers, et Véronique Bonni, la bourgmestre de Dison, seront les 1ers suppléants  respectivement sur les listes fédérale et régionale.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte