VEDIA

Verviers: Clap de fin pour le C&A en centre-ville

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 20 novembre 2020 16:30  |   Verviers


En septembre dernier, le groupe de prêt-à-porter C&A donnait son renom à la Ville de Verviers pour le bâtiment qu’il occupait depuis près de 50 ans au centre-ville de Verviers. Depuis ce mardi, l’annonce est officielle, le magasin ferme définitivement ses portes. Vu les conditions sanitaires, les 12 membres du personnel ont été prévenus de manière individuelle. L’enseigne conserve toutefois son implantation en Gérardchamps.

Audrey Degrange

Le prêt à porter tendance et accessible à tous, c’est la marque de fabrique de l’entreprise familiale C&A, basée aux Pays-Bas depuis le 19ème siècle. Un concept innovant qui va rapidement dépasser les frontières et c’est en 1963 que l’enseigne débarque en Belgique. A Verviers, c’est la première grande chaîne à intégrer le centre-ville, c’est alors tout un symbole. En septembre dernier, elle annonçait son intention de le quitter semant quelque peu la confusion. « Ca fait plusieurs mois qu’il règne un incertitude quant à la poursuite des activités de l’enseigne au sein du centre-ville de Verviers, confirme Morgane Thomas, Secrétaire permanente Commerces – SETCa. Et cette semaine, le couperet est tombé. Il y aura une fermeture définitive annoncée pour fin janvier 2021. Une fermeture qui concerne 12 personne. Vu le contexte sanitaire, elles ont été informées de la décision de manière individuelle. On attend maintenant de voir comment les choses vont s’annoncer dans les jours prochains. »

Sur les raisons de cette fermeture, le groupe n’a pas souhaité nous accorder d’interview, il se contente juste d’un communiqué où l’on peut y lire « qu’avec 124 magasins en Belgique et au Luxembourg, le groupe se doit de régulièrement prendre des décisions basées sur les performances et tendances du marché. Les mauvais chiffres du magasin verviétois combinés aux mauvaises prévisions commerciales futures imposait sa fermeture. »

Le coup est dur pour le centre-ville mais il est loin d’être une surprise après l’annonce en octobre dernier d’une restructuration chez H&M. «On remarque que chaque enseigne bat de l’aile, en tout cas tout ce qui touche au prêt à porter doit d’adapter constamment. Il y a une concurrence accrue avec l’e-commerce donc oui, c’est vrai qu’on remarque un recul à ce niveau là. »

Un constat partagé par la Ville qui doit aujourd’hui se positionner pour tenter de relancer une vie économique plombée par un énigmatique projet de centre commercial et une pandémie surprise. « On a proposé au Collège, dans le cadre du budget dont on espère qu’il sera voté, une aide pour les commerçants de Verviers pour passer le cap, explique Alexandre Loffet, Echevin des Affaires économiques. Donc nous comptons emprunter pour soutenir le secteur économique mais c’est une aide de survie. Et une aide pour les petites entreprises. Pas pour les grandes chaînes, on pense que c’est un phénomène à part qui doit encore être analysé. Nous, ce que nous souhaitons, c’est permettre aux commerces verviétois actuels d’être sauvés. Il y a aussi des aides à la création puis il faut qu’on réfléchisse : soit il y a centre commercial, soit autre chose. Et, il faudra alors actualiser le schéma de développement commercial en fonction de ces options mais tout bouge et tout bouge très vite ! »

Si l’enseigne C&A reste bien en Gérardchamps, les réflexions s’enchaînent à présent, pour réaffecter rapidement les 1600 m2 bientôt disponibles, histoire que Verviers ne se retrouve pas avec un énième chancre sur les bras. La piste du tertiaire semblant privilégiée.

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte