VEDIA

L'immobilier verviétois se porte bien

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 23 janvier 2019 11:52  |   Verviers

2018 aura été une année plutôt positive pour l’immobilier, c’est ce qui ressort du baromètre des notaires 2018. La Province de Liège compte d’ailleurs la progression la plus importante pour la Wallonie, avec une augmentation de 13 pour cent sur ces cinq dernières années.

4 pour cent de plus qu’en 2017

181 852 euros, c’est le prix moyen d’une habitation en Province de Liège, c’est 4 pour cent de plus que l’an passé. Si le neuf a toujours la côte, les appartements aussi, en tout cas pour la région verviétoise. L’acheteur préfère donc le neuf à l’ancien, souvent pour des préoccupations énergétiques. Il va donc négocier davantage le prix des appartements ou maisons existantes.

Si l’immobilier se porte bien pour l’arrondissement. Le nombre d’actes de vente a également augmenté à Verviers. La tendance, qui a été amorcée il y a déjà quelques temps, se confirme. Pour Renaud Chauvin, porte-parole des notaires de la Province de Liège, ça serait d’ailleurs le bon moment pour investir.

"Quand on dit, en général, Verviers se porte bien, il y a évidemment des quartiers qui sont plus porteurs que d’autres, tout le monde le sait. Heusy a toujours été un quartier très prisé. Lambermont, Stembert sont des quartiers forts recherchés. Et le centre ville, c’est plus compliqué, on le sait bien. Mais en attendant, on se demande un peu si ça n’est pas le moment pour investir dans le centre ville. On peut espérer qu’on a atteint un plancher au niveau des prix et pourquoi pas, ça pourrait bien remonter..."

Les jeunes seraient aussi des acteurs importants de ce marché immobilier. 45 pour-cent des acheteurs ont moins de 35 ans. 40 pour-cent des vendeurs ont eux plus de 60 ans.

(PL)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte