VEDIA

Eupen: la société ROM primée

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 23 juin 2022 16:41  |   Eupen


Située à Eupen, l’entreprise ROM, plus gros producteur belge de divans, vient de se voir récompensée d’un Red Dot Design Award. Il s’agit d’un prix prestigieux dans le milieu du design. Il vient surtout couronner trois années de recherche et de développement pour la société qui y présentait un canapé au confort insoupçonnable.

Audrey Degrange 

Le modèle récompensé, le voici. Il s’agit du Miller, un canapé aux lignes résolument contemporaines renfermant un mécanisme invisible de relax sans fond, une innovation unique au monde. « Il est sur des pieds beaucoup plus hauts que les relax ordinaires, révèle Paul Falkenberg, Designer en chef chez ROM. 17cm alors que la moyenne est sur 13cm. Ce qui rend le canapé très léger et très moderne. Le mécanisme n’est pas visible aussi parce que le cadre du canapé n’est pas coupé. La relaxation sort du canapé au-delà du cadre donc elle est invisible si le canapé est fermé. En plus, elle reste dos au mur donc s’il est fermé, c’est un canapé normal placé à 10cm du mur comme on le fait d’habitude. »

Il aura fallu trois ans à l’entreprise ROM pour développer ce système révolutionnaire qui lui vaut aujourd’hui d’être primé et reconnu mondialement dans le milieu du design, une vraie fierté. «On est parti d’une idée un peu folle quand on l’a mise sur papier, qu’on en a discuté, on s’est dit qu’on pouvait en rêver mais que c’était impossible. C’est donc de là qu’on est parti et ce ce qui a fait la grande différence », poursuit Paul Falkenberg.

Repousser les limites, personnaliser à l’envie, c’est bien là toute la force de cette entreprise familiale installée à Eupen depuis 1961 et actuel leader européen du canapé sur mesure. « Sur un modèle donné, tous les rêves des consommateurs deviennent possibles explique Paul Rom, Directeur général. Ce n’est pas seulement choisir un colori, du cuir ou du tissu non, c’est vraiment pouvoir dire oui à toutes les demandes. Le changement de confort, la hauteur d’assise, la largeur, adapter le meuble dans la pièce, adapter le confort aux individus, il y a un choix énorme et en même temps une facilité de faire le bon choix pour chaque consommateur. »

30 mille pièces uniques sont ainsi produites annuellement. Des canapés que l’on retrouve chez une centaine de revendeurs répartis dans une dizaine de pays d’Europe du nord. En 2021, la société décide d’encore un peu plus se faire connaître, elle lance alors, en pleine pandémie, sa propre marque rom1961. « Depuis longtemps, nous confions à nos partenaires, distributeurs de meubles, la tâche de parler de nous aux consommateurs. On continue de le faire mais on a compris que dans un environnement digital et international, c’est quand même mieux d’avoir notre propre marque et notre propre visibilité. »

70 millions d’euros, c’est le montant du chiffre d’affaires de cette société qui emploie 900 personnes dont 80 rien que sur le site eupenois.

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte