VEDIA

Eupen : l'entreprise Jumo Automation visitée et félicitée par Willy Borsus

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 19 janvier 2021 18:11  |   Eupen


Willy Borsus, le ministre wallon de l’économie, était en visite aujourd’hui dans les locaux de Jumo Automation. Cette entreprise eupenoise était en difficulté en 2017. La direction a alors choisi d’effectuer le saut vers le 4.0. Pour cela, il a fallu investir pour automatiser certains procédés de production. Grâce à ce choix, l’entreprise est maintenant prise comme exemple par la Wallonie et la considère maintenant comme entreprise du futur.

Jumo Automation, une des entreprises de l’"Industrie du futur". Ce producteur eupenois de sonde de température a été félicitée par la visite du ministre wallon de l’Économie aujourd’hui. "Ils ont réussi à faire face à certaines difficultés et sont sortis grandis de cela grâce à leur réactivité. La digitalisation de leurs procédés leur a permis de retrouver leur équilibre. Maintenant, cette entreprise doit être considérée comme un exemple de modernisation", juge Willy Borsus.

Une entreprise en difficulté en 2017, qui devient un exemple à suivre

En effet, Jumo était en difficulté en 2017. Ils avaient des retards dans leurs livraisons et dans leur production. Ils ont donc investi dans le 4.0. "Nous baignons là-dedans, car nous créons des produits d’automatisation. Il est clair que nous avions des difficultés, nous avons donc décidé de nous tourner vers le 4.0. Aujourd’hui on ne saurait plus faire sans", juge Bruno Radermacher, le directeur de Jumo Automation.

Depuis, certaines productions basiques ont été facilitées ou automatisées. Le personnel de pointe peut maintenant se focaliser sur des tâches plus précises, qui ajoutent de la valeur ajoutée aux produits. Chez Jumo, pas question de fonctionner avec moins d’effectifs, malgré le 4.0. La direction a même engagé de nouveaux collaborateurs.

Numériser pour subir une crise économique plus courte ?

Le ministre est persuadé que l’innovation numérique conditionne la vitesse de sortie de la crise. 70 % des 2000 entreprises manufacturières wallonnes vont donc être sensibilisées à la numérisation. 50 de ces entreprises seront également accompagnées dans leur transformation. Celles qui arriveront à passer les différentes étapes du 4.0 seront récompensées par le label "Industrie du futur". (P.J.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte