VEDIA

Disparition de Pierre Eloy : "plus les jours passent, plus les chances de le retrouver s'amenuisent"

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 23 septembre 2019 14:30  |   Arrondissement de Verviers

Ce lundi, les recherches se poursuivent pour tenter de retrouver Pierre Eloy, cet octogénaire disparu depuis jeudi dernier. De nombreux bénévoles continuent d’arpenter la région jalhaytoise et spadoise.

Ce lundi, à 14h, une conférence de presse s’est tenue au Palais de Justice de Verviers. Le Procureur de Division Gilles de Villers Grand Champs a indiqué que ses services "poursuivaient ce dossier avec énormément d’attention. Notre objectif est de retrouver la personne le plus vite possible,  tous les moyens possibles sont mis en oeuvre. Mais les choix purement stratégiques sur le terrain reviennent aux forces de police. Le dossier est toujours ouvert au parquet. Notre action se poursuit. Il n’est pas question d’arrêter nos recherches comme çela a pu être dit ou écrit. Au niveau judiciaire, nous poursuivons nos recherches en collaboration avec la Zone de Police Fagnes et la cellule disparition."

Du côté de la cellule disparition de la Police fédérale, le commisaire David Rimaux a précisé : "Nous recherchons depuis jeudi soir ce monsieur. Nous avons essayé de localiser son GSM mais le secteur est très compliqué. Nous avons engagé des moyens habituels qui sont un hélicoptère, des maîtres-chiens et des policiers sur le terrain. Nous avons espéré au départ avoir des témoignages intéressants de personnes qui l’auraient vu. Le dernier contact téléphonique qu’il a eu, c’est avec sa fille à 22h. Il était dans le bois. Nous avons alors sécurisé la zone en fermant les portes et malheureusement jusqu’à présent nous n’avons aucun élément objectif qui pourrait nous dire où il se trouve. On espère trouver un objet ou autre pour savoir où il aurait pu aller (...) Les conditions météo ne sont pas trop mauvaises, mais plus les jours passent plus les chances de retrouver Monsieur Eloy s’amenuisent. (...) Mais à aucun moment, nous n’allons interrompre nos efforts"

Jean-Marie Paquay, le Chef de la Zones de Police Fagnes a quant à lui indiqué: "L’aide des volontaires est la bienvenue. Mais il ne faut pas  repasser deux fois aux mêmes endroits, ni être accompagné d’enfants. On fait tout ce qu’on peut pour le retrouver, on a mis tout en œuvre pour ça. Le terrain n’est vraiment pas facile. Le problème c’est cette zone boisée donc nous demandons au public de ne plus se trouver en zone forestière à partir du moment où les chasseurs sont là. On peut comprendre que la famille soit fatiguée mentalement et émette des doutes car on n’arrive pas à le retrouver. Mais je vous assure que l’enquête se poursuit intensément."

Pour rappel, nous sommes  sans nouvelle de Pierre Eloy depuis jeudi. Il avait été vu pour la dernière fois, entre 12h30 et 13h30, au centre « Séjours et Santé » situé à Nivezé. Après avoir contacté l’un de ses proches en indiquant qu’il s’était égaré, Pierre Eloy ne s’est plus manifesté.

Une importante mobilisation s’était mise en place afin de retrouver cet ancien militaire, habitué des longues promenades. (M.L. - R.C.)

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte