VEDIA

Pepinster, Herve et Malmedy: les trois centres de vaccination pour le grand public

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 26 janvier 2021 15:56  |   Arrondissement de Verviers


La Région wallonne vient d’adapter sa stratégie de vaccination contre le Covid. Pour notre arrondissement, le centre majeur sera finalement situé au hall du Paire, à Wegnez, sur la commune de Pepinster, et non pas à Verviers comme pressenti. Deux centres dits de proximité seront ouverts: un pour le Plateau de Herve au hall des Criées, à Battice, et l’autre à Malmedy Expo pour le sud de l’arrondissement. Spa disparaît par contre de la carte des centres qui étaient annoncés voici 15 jours pourtant. Par ailleurs, des centres mobiles sillonneront aussi les communes les plus éloignées de ces centres de vaccination. 

« Cette liste a été établie afin de garantir une facilité d’accès au vaccin pour toutes et tous en Wallonie en tenant compte des spécificités géographiques, territoriales et de la densité de population des zones concernées. Tous les sites seront accessibles aux personnes à mobilité réduite », souligne le gouvernement wallon.

« Concrètement, des centres fixes de vaccination et plusieurs centres itinérants seront déployés en Wallonie. 9 centres majeurs, de 10 lignes de vaccination, et 30 centres de proximité, de 2 lignes de vaccination, ont été identifiés tout comme les zones qui seront couvertes par les centres itinérants. Les lieux d’arrêt dans les villages et entités desservis par les centres itinérants seront fixés prochainement, en concertation avec les Gouverneurs de Province, pour coller au plus près des réalités locales. »

Ces différents centres ouvriront leurs portes fin mars, sous réserve de livraisons en vaccins par les firmes pharmaceutiques, précise encore le gouvernement wallon.

On parle bien ici de la phase de vaccination à destination du grand public.

« En commençant (1) par les personnes de 65 ans et plus, (2) les personnes de 45 à 65 ans avec des risques de santé, et (3) celles qui exercent des fonctions essentielles (fonctions qui restent à définir en interfédéral). 

Il s’agit désormais de mobiliser les équipes de vaccinateurs et les équipes logistiques au sein de ces centres. Une réflexion est par ailleurs initiée pour garantir l’accès à la vaccination aux personnes à domicile et en situation de grande dépendance », conclut le gouvernement wallon lors de la communication de sa nouvelle stratégie de vaccination.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte