VEDIA

Malgré la réouverture, l'Horeca malmédien veut faire entendre ses craintes

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 04 juin 2020 15:28  |   Malmedy


La bonne nouvelle est tombée hier soir pour les patrons de cafés et de restaurants. La réouverture sera possible dès ce lundi 8 juin. Si cette nouvelle leur redonne le sourire, ils avaient encore des choses à dire. Le secteur malmedien a voulu, ce matin, faire entendre ses craintes en se rassemblant symboliquement sur la place Albert 1er. "Les mesures ont été longues à attendre pour un secteur qui est déjà en difficulté. Ces deux derniers mois ont été très difficiles. Aujourd’hui, on espère encore plus de la part du gouvernement. Que les mesures et les aides soient les mêmes en Wallonie qu’en Flandre, par exemple", explique Valery Fanielle, le tenancier du Café Le Centre.

Le secteur attend aujourd’hui d’autres mesures claires notamment sur la baisse de la TVA mais aussi d’autres aides financières pour pallier aux difficultés connues ces derniers mois car la réouverture ne résoudra pas tout.

"Nous devons limiter l’accès à l’établissement pour pouvoir respecter la distanciation sociale. On ne saura donc pas faire remonter nos chiffres d’un coup. Ce sera difficile, mais ça va aller", précise Nathalie Linnertz du Carpe Diem

Des clients responsables

Pour certains, dès ce lundi, la charge de personnel supplémentaire ne sera pas envisageable au vu des conditions actuelles. Ils attendent donc beaucoup de leurs clients.

 "Ça va être faisable de faire respecter l’ensemble des mesures, mais pour cela, on s’attend à avoir des clients responsables car nous n’aurons pas le temps de tout gérer. On ne veut pas devoir jouer au gendarme", conclut Nathalie Linnertz 

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte