VEDIA

Légère augmentation des cas de Covid constatée au CHR Verviers et en général

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 10 decembre 2020 18:43  |   Verviers


3071 nouvelles contaminations au coronavirus ont été enregistrées ce jeudi en Belgique sur les dernières 24 heures. Ce qui donne une moyenne des contaminations plus élevée qu’hier. Cela confirme surtout une nouvelle augmentation des personnes testées positives et ce, pour le deuxième jour consécutif. Le nombre de cas ne baisse plus, pareil pour les hospitalisations. Seul point positif...et non des moindres : la moyenne des décès est passée aujourd’hui sous la barre des 100.

Au CHR Verviers, où on compte encore une quarantaine de patients Covid dans les services réguliers et cinq à dix patients en soins intensifs, on confirme : on se trouve dans une phase plateau légèrement ascendante. "On a de nouveau un peu plus de cas effectivement sans que ce soit une nouvelle vague à proprement dit", réagit le Docteur Olivier Louis, chef de service des Urgences du CHR Verviers. "Mais il n’y a plus de diminution. On a un équilibre qui est relativement précaire mais qui est présent entre les patients qui entrent et ceux qui sortent."

Cette légère augmentation peut s’expliquer de différentes façons. "On a quand même eu des réouvertures d’écoles, des commerces,...Les gens ressortent un peu plus. Les facteurs températures peuvent aussi jouer. On sait que le virus aime le froid. Cela a comme conséquences que les gens sont plus à l’intérieur, plus regroupés. Tout cela explique qu’on a une légère recrudescence", détaille Olivier Louis.

Le chef des urgences du CHR Verviers estime qu’il faudra attendre le mois de janvier et l’après fêtes de fin d’année pour voir s’il y a réellement une recrudescence du nombre de cas de Covid. La vigilance reste donc de mise. A l’heure où on évoque un relâchement des mesures pour Noël. "C’est tout à fait compréhensible que les gens aient envie de se voir à Noël et au Nouvel An car c’est une crise qui dure depuis longtemps", concède Olivier Louis. "Mais d’un point de vue santé publique, nous avons vraiment peur de voir un peu en Belgique ce qu’il s’est passé après Thanksgiving aux Etats-Unis. C’est-à-dire une remontée des cas consécutive à des rassemblements familiaux nombreux." 

Et donc d’assister à une potentielle troisième vague. Ce que le personnel soignant du CHR Verviers, comme celui d’autres hôpitaux, redoute plus que tout. Mentalement, même si la pression de la seconde vague est quelque peu retombée, le personnel n’est pas prêt à repartir au front, à l’assaut d’une nouvelle vague. Il faut dire que les opérations non-urgentes ont aussi repris depuis ce lundi. Avec six salles d’opération sur huit qui fonctionnent, l’hôpital tourne quasiment à plein régime. "Le personnel n’a pas vraiment eu l’occasion de souffler et continue à s’occuper non seulement des patients Covid mais aussi des autres patients. Car nous avons repris le travail dans ce qui constitue les interventions chirurgicales, les coronarographies, les consultations, etc. L’hôpital ne s’est jamais vraiment arrêté. Ici, il a repris un rythme plus soutenu en ce qui concerne les pathologies non-Covid et donc, malheureusement, le personnel est toujours sous-tension", confie le chef de service des Urgences du CHR Verviers.

L’hôpital tourne à flux tendu. Les deux unités covid du CHR restent ouvertes. Par contre, pour l’instant, l’unité auxiliaire d’hospitalisation, autrement dit l’hôpital de campagne déployé sur un des parkings de l’hôpital, est totalement vide.

Renaud Collette








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte