VEDIA

Covid-19 : Les Welkenraedtois priés de dénoncer les attitudes inciviques !

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 25 mars 2020 17:10  |   Welkenraedt


 La commune de Welkenraedt est la première à lancer le mouvement. Ses citoyens sont aujourd’hui priés de dénoncer les comportements qui pourraient nuire à la santé publique comme les rassemblements. Cette demande fait suite aux nombreux constats de la zone du pays de Herve qui souhaite aujourd’hui faire passer un message à ses communes. "Il faut dénoncer ce genre de faits car les gens qui les pratiquent ne sont peut-être pas toujours au courant de la gravité de la chose. Ce virus est invisible, on peut être porteur sans avoir de symptômes. Donc de grâce, il est important de respecter ce confinement. Cela ne sera bénéfique que si c’est respecté par tout le monde", affirme Jean-Lux Nix, le Bourgmestre de Welkenraedt. 

"L’impression de retourner en 40"

Si la plupart respecte les consignes de confinement, cette invitation à dénoncer son voisin au besoin ne passe pas toujours bien auprès de la population. L’impression de retourner en 40 diront certains. Non à la délation diront d’autres, et pourtant, elle est aujourd’hui devenue nécessaire selon la zone si on veut que cela s’arrête. " Le terme dénonciation peut être péjoratif mais il peut aussi être bénéfique pour la santé publique. Moi je pense qu’il faut prévenir la police pour qu’elle puisse conscientiser les personnes en tort et les sanctionner si elles recommencent", précise encore le bourgmestre.

Les peines pour le non-respect des mesures sont de huit jours à trois mois d’emprisonnement et de 208 à 4000 euros d’amende. (M.B)

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte