VEDIA

Centres de vaccination : incompréhension sur l'absence de Verviers

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 26 janvier 2021 18:26  |   Verviers


Le centre majeur de vaccination aurait dû s’installer dans le magasin C&A au centre de Verviers. Le départ de l’enseigne libérera d’ici quelques jours deux étages et 2 500 m2 de superficie. Mais le choix d’implantation pour l’arrondissement de Verviers s’est donc porté sur le Hall du Paire. La Bourgmestre Muriel Targnion est abasourdie. "Je suis en colère ! Pas parce que je voulais absolument le centre de vaccination à Verviers. Il aurait pu être à Pepinster si les conditions demandées par la Région wallonne étaient réunies pour le hall du Paire", explique Muriel Targnion, Bourgmestre de Verviers.

Pepinster, 7 500 habitants. Verviers, 55 000. Pepinster, 3 lignes de bus. Verviers, 12 en centre-ville plus 18 autres qui arrivent à la gare. La nouvelle surprend d’autant plus que le centre de vaccination se situera dans un hall sportif. " Samedi matin, le ministre-président de la Wallonie Elio di Rupo a réuni tous les bourgmestres wallons en précisant qu’il fallait des lieux accessibles et sécurisés. Les halls de sport pouvaient convenir mais il fallait quand même penser que la vaccination allait durer longtemps et que les activités sportives pouvaient reprendre avant la fin de celle-ci. Que fait-on avec le hall du Paire si des activités sportives peuvent reprebdre en septembre et que la vaccination se poursuit ?"

Candidature torpillée ?

Là où la nouvelle d’hier soir prend une tournure plus politique, c’est lorsque Muriel Targnion affirme que la candidature de Verviers a été torpillée par au moins un échevin qui aurait fait pression sur le gouvernement wallon. " Je ne sais pas quel échevin est intervenu. Certains échevins interviennent uniquement parce que c’était une idée de la Bourgmestre mais celle-ci a été validée par la planification d’urgence (PLANU) de Verviers et par l’Agence wallonne pour une vie de qualité (AViQ). Avant même que je ne le présente au Collège, la Région wallonne avait validé le lieu ", précise Muriel Targnion.

Il n’y a pas qu’à Verviers que la carte des centres de vaccination fait jaser… D’autres villes comme Mouscron ou Arlon crient au scandale. Ce matin, le délégué général de la cellule wallonne consacrée au Covid-19 Yvon Englert n’a pas exclu de revoir la situation. Mais il va falloir faire vite ! Les centres de vaccination doivent ouvrir leurs portes fin mars.

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte