VEDIA

A la SWDE, 700 employés en télétravail, 700 autres travaillent en alternance

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 26 mars 2020 14:12  |   Arrondissement de Verviers


Si l’épidémie de Covid-19 progresse encore chez nous et que le confinement reste plus que jamais d’actualité, certains services demeurent essentiels. L’approvisionnement en eau potable en fait partie. La Société wallonne des eaux est basée à Verviers. Elle occupe 1400 travailleurs et alimente en eau près de 200 communes. Comment s’est-elle organisée pour poursuivre ses activités ? Pour protéger la santé de ses travailleurs et pour pallier aux éventuels malades ? C’est ce que nous avons voulu savoir.

Ce matin à Eupen, comme dans les autres centres de la Société wallonne des eaux, on dispatche le travail aux équipes de terrain: fuite d’eau, vanne bloquée etc.

Chantiers urgents maintenus

Seules les réparations et les chantiers urgents sont effectués car la moitié des travailleurs de terrain sont présents. Il n’y a pas davantage de malade que d’habitude pour l’instant mais les hommes de la SWDE, en contact avec la clientèle, sont répartis en deux équipes: une semaine, ils sont au repos, une semaine, ils travaillent. Et ce, par mesure de précaution, pour minimiser les contacts directs.

700 travailleurs en télétravail

Les autres employés sont à pied d’oeuvre depuis leur domicile grâce à des ordinateurs portables ou le transfert de leur ordinateur de bureau à la maison. "Tous ceux qui peuvent télétravailler - il y avait 750 personnes connectées hier - télétravaillent: il y a le call-center, les états d’avancement, les relations avec les tiers, les appels, ce genre de choses", explique Philippe Boury, du comité de direction de la SWDE. (Au.M)

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte