VEDIA

Verviers: Bernard Piron, l'ex-échevin cdH, rejoint le PS! Voici sa réaction et celle de Muriel Targnion

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 28 novembre 2018 14:24  |   Verviers

Bernard Piron, échevin verviétois cdH, prêtera serment comme conseiller communal indépendant le 3 décembre à Verviers. Mais, coup de tonnerre, il a décidé rallier le PS et donc de voter avec les socialistes, le "groupe le plus à gauche de la majorité" pour renforcer celle-ci. "Comme ancien délégué syndical des services publics, je suis attaché à ceux-ci mais aussi à la sécurité sociale, explique Bernard Piron. J’ai parlé longuement avec la bourgmestre Muriel Targnion (PS) et elle m’a prié de ne pas quitter la politique car j’avais encore des choses à apporter à Verviers. Elle m’a convaincu car j’apprécie sa personnalité et son projet de ville. Par ailleurs, j’ai aussi reçu des dizaines voir des centaines sms ou messages de soutien via Facebook dans ce sens"

Pas du bon clan

Son ralliement au PS est un nouveau coup dur pour le cdH verviétois. Après la Bérézina des élections, les dissensions internes sont plus visibles que jamais. "Je ne me retrouve plus dans le projet de société défendu par le cdH. C’est très théorique, pas assez concret, insiste le futur ancien échevin cdH. Au niveau personnel, j’ai subi aussi pratiquement du harcèlement moral car je n’étais pas du bon clan et trop proche de certaines personnes".

La bourgmestre PS Muriel Targnion se réjouit naturellement de l’arrivée de Bernard Piron dans les rangs socialistes. "C’est une personne  que j’apprécie d’un point de vue personnel et intellectuel.", explique Muriel Targnion. "Bernard est entier et très sincère. Nous avons une vision sociale commune".

D’un point de vue plus technique, Bernard Piron siègera donc comme indépendant mais votera aux côtés du PS. Précision importante, ayant été élu sous la bannière du cdH, qui ne fera pas partie de la majorité, Bernard Piron ne pourra pas obtenir un poste d’échevin, en cas d’une éventuelle démission d’un échevin socialiste pour la totalité de la mandature. (Au.M. - M.L.)

▶︎ Les interviews de Bernard Piron et Muriel Targnion à voir bientôt.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte