VEDIA

L'installation de la tripartite PS-MR-Nouveau Verviers marquée par un premier couac

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 04 decembre 2018 16:06  |   Verviers

Entre les poings levés du PTB, la prestation de serment empreinte de gravité d’un futur élu PS. Ou encore celle, sur fond de tension, de l’ex-échevin cdH Bernard Piron, le nouveau conseil communal de Verviers a été installé sans incident majeur hier soir. A la barre, la Bourgmestre Muriel Targnion donne le « la » et compte imprimer sa griffe. "Je vais en tout cas toujours appliquer ma méthodologie de travail et ma façon de fonctionner. Mais il est certain que les réponses seront certainement différentes que celles que j’avais l’habitude de donner avec Benoît Pitance", explique Muriel Targnion, Bourgmestre de Verviers – PS. Quand on lui demande quel premier chantier aura à gérer, le futur échevin MR Maxime Degey répond quant à lui sans hésiter : " les commerces du centre-ville évidemment, la venue du centre commercial. J’ai voulu avoir toutes ces matières concentrées au sein de mon échevinat. L’emploi aussi, autre gros enjeu à Verviers. Il y a du boulot ! ".

Première historique pour Nouveau Verviers

Avec 4 élus dont un échevin, le Nouveau Verviers a vécu hier soir un moment historique ! "Nous sommes dans l’histoire de Verviers la première formation politique à ne pas être numériquement indispensable. C’est que notre programme a intéressé au-delà de la nécessité de former une majorité. Notre programme en matière d’éthique, de nouvelle gouvernance a marqué les esprits. A tel point que même si on n’a pas besoin de nous, on nous appelle", remarque Guillaume Voisin, Fondateur Nouveau Verviers et conseiller communal.

Une première aussi pour le PTB qui, avec 3 élus, fait une entrée tonitruante au conseil communal. Le PTB était emmené par une horde de supporters hier soir. "On veut mener une opposition qui soit cohérente avec notre programme et surtout qui soit militante comme on l’a vu dans d’autres villes dans lesquelles on participe. Càd faire pouvoir revenir la population pour soutenir les points ainsi que sur les besoins et les problèmes que rencintrent les Verviétois", note Laszlo Schonbrodt, Conseiller communal PTB.

Bruno Berrendorf, l’unique élu du Parti Populaire durant la précédente mandature, se sentira un peu moins seul. Le PP compte cette fois deux élus. "Je veux faire une opposition constructive comme je pense l’avoir toujours faite. Je vais continuer mon travail pour essayer que le train reste bien sur les rails. Bien qu’il ait parfois dévié à mon goût" explique Bruno Berrendorf, Conseiller communal PP.

Première victoire Ecolo

Miné par des dissensions internes, le cdH n’est plus représenté que par 4 conseillers dans l’opposition. Le parti humaniste a déjà vécu des jours meilleurs. "J’ai déjà connu des prestations de serment et des installations plus agréables. Ceci dit, le fonctionnement démocratique est là. Il faut non seulement l’accepter mais lui donner de la valeur", selon Marc Elsen, Conseiller communal cdH.

Premier conseil communal nouvelle mouture, première interpellation aussi. Ecolo a demandé le report du point sur la délégation des nominations du Conseil vers le Collège. Il l’a obtenu. Première victoire… " Nous avions mis en évidence le fait que la déclaration de politique communale ne devait pas être introduite après trois mois mais bien après deux mois puisqu’il y avait une mise à jour du code de démocratie locale. Nous sommes heureux d’avoir obtenu gain de cause. Cela montre le côté vigilant de notre opposition mais aussi notre côté constructif. C’est donc une satisfaction", se réjouit Hajib elhajjaji, Conseiller communal Ecolo.

Premier conseil communal sans histoire ? Pas tout à fait puisque lorsqu’il a fallu désigner les membres du conseil de police, un élu MR a semble-t-il mal rempli son bulletin. Plutôt que d’aller à son parti, les voix sont allées au Parti Populaire. Et Bruno Berrendorf d’être élu… à sa grande surprise. (Manu Yvens)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte