VEDIA

Jacques Remy-Paquay: "Le directeur général est garant du droit dans sa commune"

 06 janvier 2022 20:30  |   Stavelot


Une page importante de la vie de l’administration communale de Stavelot vient de se trouner, avec le départ à la retraite de Jacques Remy-Paquay, directeur général pendant 35 dans le Cité des Blancs Moussis, lui le Malmédien. Une fonction encore trop méconnue, celle de directeur général, qu’on appelait avant secrétaire communal. 

"C’est un rôle d’assistance du collège communal et du conseil communal", nous explique-t-il dans Contrechamp ce jeudi soir. "La première mission d’un directeur général est de veiller à l’application du droit et en particulier du Code de la démocratie locale et de la décentralisation. Le directeur général a aussi une responsabilité importante en tant que responsable du personnel, c’est lui qui assure au jour le jour l’ensemble de tous les problèmes humains dans l’ensemble de l’administration."

Jacques Remy-Paquay, tout jeune pensionné de l’administration communale de Stavelot, garde quand même des activités professionnelles importantes, puisqu’il est toujours président du Centre Hospitalier Reine Astrid de Malmedy, conseil communal et conseiller de l’Action sociale, à Malmedy, mais aussi président du Royal Club Wallon. On en parle également avec lui ce soir.

A noter que sa remplaçante, Séverine Lakaille, désormais ancienne directrice générale du CPAS de Stavelot, a elle prêté serment ce jeudi, lors d’un conseil communal avec ce seul point à l’ordre du jour








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte