VEDIA

Un pas de deux pour une école de danse et un athénée

 17 septembre 2021 16:54  |   Verviers


C’est une page qui se tourne mais aussi un nouveau chapitre qui s’ouvre. L’Ecole de danse verviétoise de Fabienne Henrot quitte la rue du Moulin pour s’installer à l’Athénée royal Verdi où des salles sportives ne trouvaient pas de repreneur depuis le départ de la société de gymnastique Les provinciales il y a plus d’un an. Mais ce déménagement est aussi la mise en place d’un partenariat qui s’inscrit dans la volonté d’une école plus globale de la Fédération Wallonie Bruxelles.

Quand sa fille Morgane lui propose ce partenariat, il fait écho chez Fabienne Henrot éprouvée par deux saisons difficiles dues à la pandémie. Elle y voit l’opportunité de relever de nouveaux défis.

En projet donc des spectacles avec les élèves des six implantations de l’Athénée Verdi mais aussi des cours de yoga, de relaxation, de concentration, accessible gratuitement aux quelques 260 membres du personnel qu’ils pourront aussi développer avec leurs élèves. Ce projet novateur nourrit tous ses protagonistes.

L’Ecole de danse de Fabienne Henrot, avec ses cours traditionnels, poursuit sa route mais, sur certains chemins, elle sera dorénavant accompagnée par l’Athénée Verdi et demain, peut-être, par d’autres écoles. (B. Lousberg)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte