VEDIA

Plus de 50 musées en Wallonie pour l'action « viens t'a(musées) »

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 27 fevrier 2019 21:27  |   Stavelot

Valeureux pirates, détectives en herbe princesses héroïques et familles aventurières, les musées ont besoin de vous ! À l’initiative de Marmaille&co, fédération des musées wallons, l’action « viens t’a(musée) prend place dans de nombreux lieux historiques. Le but, permettre aux enfants et à leur famille de s’intéresser à notre patrimoine historique tout en s’amusant. « Je pense qu’il y a réellement une ignorance sur ce qu’il se passe réellement dans les musées. C’est aux parents, aux familles et à toutes les générations de pousser la porte pour partager un moment ensemble et transmettre leur patrimoine aux futurs générations » déclare Noélie Maquestiau, coordinatrice Marmaille&Co.

Une variété d’animations

Que ce soit le musée de la lessive ou le musée de la ville d’eaux de Spa, tous se prêtent au jeu. L’action "viens t’a(musée)" permet de redorer les vitrines des musées tout en promettant un bon moment en famille. « Nous allons nous situer dans l’exposition permanente qui s’intitule « Spa story », l’histoire de Spa. J’ai prévu plein d’animations dans le parcours et j’ai surtout prévu des activités pour les petits, les maternelles. Je dis bien que c’est une animation familiale. Je suis près des gens et je les aide mais ce sont les familles, les papys, les mamies, les parents qui sont avec leurs enfants. C’est vraiment important » ajoute Annick Jean, Animatrice au musée La ville d’eaux de Spa

« Nous avons aussi un carnet mais c’est un carnet à utiliser après la visite. Notre objectif c’est de prolonger la réflexion de l’enfant avec une série de questions. Qu’ils se réapproprient l’histoire de la lessive, comment nous sommes passé d’une planche à laver à une machine en bois puis aux machines électriques. Le carnet va lui permettre d’assimiler et de prolonger la visite » explique Paul Jehin, animateur responsable au Musée de la lessive de Spa.

Un moyen de découvrir une expo sous un regard différent

Partenaire tout au long de l’année de Marmaille&co, l’abbaye de stavelot propose des carnets d’activités à disposition des enfants. Pour l’action, c’est l’exposition temporaire « Didier Comès, l’encrage ardennais » qui est mise à l’honneur. « Le carnet d’activité a vraiment été pensé pour que les enfants puissent appréhender l’exposition par eux même. Evidemment ils peuvent avoir besoin des parents mais on aimerait vraiment qu’ils puissent comprendre l’exposition. Qu’ils se sentent autonomes et fiers de ce qu’ils ont pu comprendre de l’exposition. On est dans une exposition qui peut être perçue comme sombre vu l’univers de Comès, une thématique peut-être trop adulte. C’est pour ça qu’il nous fallait un carnet pour les enfants qui soit adapté » termine Charline Joris, service éducation de l’abbaye de Stavelot.

L’action qui se déroule du 2 au 10 mars a aussi créé un système de carte au trésor, quand un enfant entre dans un musée un cachet est apposé sur sa carte. Celui qui en récole le plus sera récompensé.  (LH)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte