VEDIA

Un secteur culturel réveillé des morts par un accordéon

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 16 mars 2021 15:51  |   Verviers


Samedi matin, au cimetière de Heusy, le son d’un accordéon a transpercé le silence et les coeurs. Et s’il n’a pas réveillé les morts, il a réuni les vivants. Après un hommage à Lola Bobesco au cimetière de Sart, c’est devant la tombe de Guillaume Lekeu, un autre musicien et compositeur d’exception, que Pirly Zurtrassen a sorti son accordéon pour l’épisode 2 de sa tournée des cimetières.

Depuis un an maintenant, toutes les portes de la culture sont fermées et ces acteurs, même s’ils cherchent sans cesse de nouveaux lieux où se réinventer, sont devenus invisibles à l’image des morts des cimetières.

Ces artistes qui n’existent plus depuis le début de cette crise, Pirly Zurtrassen, avec ce concert, les ramène à la vie. C’est bien un acte politique que le musicien pose et revendique.

Ni le lieu ni la date de la prochaine étape de cette tournée des cimetières n’est encore choisi mais le musicien l’affirme : il y aura d’autres concerts tant que les artistes ne seront pas écoutés. (Brigitte Lousberg)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte