VEDIA

"Le carnet de Maria": quand deux auteurs se penchent sur le séjour d'Apollinaire à Stavelot

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 25 mai 2018 14:12  |   Stavelot

L’été 1899 a laissé des traces dans la mémoire des Stavelotains! Pendant l’été, la Cité des Blancs Moussis, héberge un jeune Parisien, que l’on découvrira quelques années plus tard sour le nom de Guillaume Apollinaire. De nombreux auteurs ont écrit sur ce séjour, qui a par ailleurs, profondément changé le jeune homme alors âgé de 18 ans. Cet été là, Guillaume tombe amoureux d’une jeune Stavelotaine. L’histoire marquera à jamais le poète, qui laissera de nombreuses traces de Maria dans son oeuvre. Mais qui est cette Maria, qui a, à ce point, été importante dans la vie d’Apollinaire, c’est la question à laquelle deux Stavelotains, Catherine Righi et Patrice Lefebvre, ont essayé de répondre dans un roman : « Le carnet de Maria ».








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte