VEDIA

Verviers: Hasan Aydin a 9 jours pour négocier une nouvelle majorité

 19 fevrier 2021 16:47  |   Verviers


Hasan Aydin a 9 jours pour négocier une nouvelle majorité à Verviers. Cette décision a été prise hier soir par le comité de l’USC (Union Socialiste Communale) de Verviers au terme de discussions animées. Le délai est très court lorsqu’on sait que la crise politique dure maintenant depuis plusieurs mois.

Hasan Aydin et Georges Witwrouw ont reçu la mission de poursuivre les négociations pour une nouvelle majorité à Verviers. Si Hasan Aydin arrive à conclure un accord, il pourrait devenir bourgmestre. L’USC de Verviers leur laisse 9 jours pour avancer. Un délai court qui ne pose apparemment pas de problème à Georges Witwrouw, le vice-président de l’USC: "Les mois de négociations qui précèdent notre travail ont déjà donné des pistes. On ne fait que poursuivre ce travail. Je suis confiant, sinon je n’aurais pas accepté."

Le but principal est de convaincre le cartel composé des partis MR, Nouveau Verviers et CDH. Ces trois partis acceptent jusqu’alors qu’Hasan Aydin devienne bourgmestre, à condition que le PS ne soit pas majoritaire au collège (3 postes sur 9). Une disposition qui a été prise, car une partie du Cartel ne veut pas de lui à la tête de Verviers.

L’autre option, c’est que Malik Ben Achour devienne Bourgmestre. Le Député fédéral part avec une avance, car le cartel accepte de lui céder un poste supplémentaire (4 sur 9). "On a pleinement conscience qu’il faut trouver une solution rapidement. Si cette négociation n’aboutit pas, l’USC devra trancher", explique le Député fédéral socialiste.

Si Hasan Aydin n’arrive pas à négocier un siège supplémentaire, il y a de fortes chances que l’USC tranche en faveur de Malik Ben Achour. Dans ce cas de figure, un nouvel éclatement au PS pourrait avoir lieu. Hasan Aydin a déjà annoncé que si les négociations n’aboutissent pas, il ne lâchera pas si facilement l’acquisition de ce poste de bourgmestre. Il a même émis l’idée de quitter le PS en dernier recours. L’intéressé n’a malheureusement pas répondu à nos nombreux appels. (P.J.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte