VEDIA

Refus du débat au conseil communal de Pepinster pour respecter le couvre-feu ?

Photo Belga
 01 decembre 2020 17:01  |   Pepinster


Pour la seconde fois, le conseil communal de Pepinster s’est réuni en visioconférence hier soir. Les débats à distance permettent-ils de ne pas devoir tenir compte du couvre-feu fixé à 22 heures ? Alors que le Conseiller communal PS, Claude Dedye souhaitait débattre sur son projet d’aide aux clubs sportifs, le Bourgmestre Philippe Godin qui présidait la séance depuis l’administration communale lui a demandé de clôturer parce qu’il ne restait qu’un quart d’heure et 50 points à aborder à huis clos.

« Il est inconcevable que le Bourgmestre refuse le débat sur des points aussi vitaux pour les clubs sportifs. L’ensemble des conseillers qui participaient au Conseil le faisaient depuis leur domicile. Il est inqualifiable que le Bourgmestre ne montre pas l’exemple et surtout qu’il tente d’imposer un timing restrictif au débat et à l’échange d’idées. Un autre élément qui a des conséquences directes, c’est le fait que certains points du huis clos, liés à des personnes, sont reportés depuis octobre. Tout ça pour permettre au Bourgmestre de respecter l’horaire du couvre-feu », explique le conseiller PS Claude Dedye.

Le groupe socialiste compte solliciter un avis de la tutelle quant au report des points du huis clos et pour se voir confirmer l’impossibilité du Bourgmestre de limiter le débat à cause de l’heure imposée du couvre feu. 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte