VEDIA

Nosbau : la Députée Anne Kelleter espère un accord rapide entre francophones et germanophones

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 19 novembre 2019 20:30  |   Eupen

La Députée Ecolo au Parlement de Wallonie Anne Kelleter est notre invitée ce soir sur le plateau de Contrechamp. Parmi les thèmes évoqués, l’avenir de l’agriculture, l’engagement politique en faveur du climat mais aussi la situation au sein de la société de Nosbau. La société de logement social Nosbau est appelée à se scinder. Elle comprend encore actuellement quatre communes germanophones et cinq francophones mais cette cohabitation va devoir cesser au 1er janvier 2020. Toutefois, le ministre wallon Pierre-Yves Dermagne et son homologue germanophone Antonis Antoniadis ne seraient pas sur la même longueur d’onde avant une rencontre prévue ce vendredi.

" La date du 1er janvier 2020 ne sera sans doute pas respectée puisque le conseil d’administration de Nosbau a décidé qu’il lui faudrait plus de temps pour valoriser tous ses actifs. A priori, puisque la scission ne sera pas effective, il y aura deux tutelles avec d’un côté la Région wallonne qui aura la tutelle pour les communes francophones et de l’autre, la Communauté germanophone avec les communes germanophones. La réunion de ce vendredi entre les deux ministres sera importante. Ils ne sont pas d’accord sur les procédures à mettre en oeuvre et ont une interprétation différente de la situation ", explique la Députée Ecolo.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte