VEDIA

Limbourg: cure de jouvence pour le Préventorium

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 21 janvier 2021 16:30  |   Limbourg


A Limbourg, les travaux de réhabilitation du Préventorium ont commencé. Racheté en 2016 par le groupe Gehlen, l’emblématique bâtiment va subir une véritable cure de jouvence. Il accueillera désormais une cinquantaine d’appartements ainsi qu’un centre médical.

Audrey Degrange

Construit dans les années 50 pour soigner des enfants atteints de tuberculose, le Préventorium, situé à l’entrée de Dolhain, fait partie intégrante de l’histoire et du patrimoine limbourgeois. Pourtant, lorsqu’il ferme ses portes en 1980, aucune reconversion n’aboutit. Le site est alors laissé à l’abandon. 40 ans plus tard, il s’apprête à revivre grâce à la société malmédienne Gelhen qui vient de débuter une première phase de travaux essentiellement basée sur du démontage et de la démolition. « Donc par rapport à tout ce qui est cloisonnement intérieur et maçonnerie existant à l’intérieur, on démonte tout ce qui n’est pas structurel, détaille Laurent Goblet, Directeur de Gehlen Immo. Et en parallèle, on fait des études au niveau de la stabilité pour être bien certain que ce qu’on réalise soit bien en adéquation avec la structure actuelle du bâtiment. »

Car l’ancien sanatorium a régulièrement été squatté. Il faut s’assurer que les structures sont saines. La rénovation intérieure est donc intégrale. L’enveloppe, elle, est conservée. Seul un étage à ossature bois sera ajouté et la couleur ocre préservée. « Le bâtiment aura toujours le même design. La seule chose c’est qu’on doit le ré-isoler par l’extérieur pour être conforme aux normes PEB. Et on va retravailler avec un enduit de façade qui aura la même couleur que les briques actuelles», poursuit l’entrepreneur.

Si une vocation santé avait un temps été imaginé, c’est bien du logement qui est ici prévu avec la création de 52 appartements. « A côté de ça, on a une zone de bureaux ou cabinet médical ou autre en fonction des demandes qu’on aura. Il y aura aussi un espace wellness accessible par les utilisateurs du bâtiment et qui pourrait aussi être utilisé à l’extérieur. Donc on veut vraiment que ce projet ramène de la vie sur le site. »

Les plans sont actuellement en cours de réalisation et la commercialisation devrait débuter le 1er mars. La fin des travaux est prévue début 2023. Coût total de l’investissement entre 12 et 15 millions d’euros.

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte