VEDIA

La commission citoyenne à Thimister : une « farce démocratique » ?

 26 mars 2019 15:49  |   Thimister-Clermont

Il y a quelques jours, la Communauté germanophone décidait de se doter d’une assemblée citoyenne qui, dès le mois de septembre, travaillera en symbiose avec le Parlement germanophone. Une première en Belgique et même en Europe ! Concrètement, cette assemblée sera composée uniquement de citoyens tirés au sort, âgés de 16 ans et plus, et qui se réuniront entre une et trois fois par an pour débattre de thématiques transmises ensuite au Parlement et au gouvernement. Ce modèle de démocratie participative, le groupe Transition Citoyenne (TC) à Thimister-Clermont en rêve certainement mais l’heure est plutôt au désenchantement. On en veut pour preuve la décision des conseillers TC de ne pas participer à la nouvelle commission communale de la Participation Citoyenne. « Pas question de participer à une commission de participation citoyenne sans citoyen », a expliqué Thaïssa Heuschen, conseillère communale TC hier soir au conseil communal. Son groupe avait proposé d’ouvrir la commission à des citoyens non élus mais la majorité EIC n’en a pas voulu.

«  La décision de créer cette commission, au sein de laquelle on retrouvera des élus, a été votée à l’unanimité le 25 février dernier », a rappelé le Bourgmestre Lambert Demonceau qui ne comprend pas la marche arrière du groupe TC. « On s’est trompé », a reconnu Herbert Meyer qui ne veut pas jouer pour autant dans cette « farce démocratique » a –t-il déclaré. La majorité n’a pas exclu la possibilité de faire évoluer ce concept de commission citoyenne qui en est à ses débuts mais a suggéré de le faire fonctionner dans l’état actuel pour le moment. (MY)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte