VEDIA

Julien Lieber met un terme à sa carrière en motocross

Facebook
 07 aout 2020 09:22  |   Malmedy


"Ça y est! Aujourd’hui je vous annonce que j’ai décidé d’arrêter le motocross en tant que pilote professionnel". C’est par cette phrase que Julien Lieber a annoncé la nouvelle à ses supporters, il quitte le championnat du monde de motocross. Une retraite qui arrive tôt dans la vie sportive du motocrossman "Je n’aurais jamais pensé que cette décision allait tomber aussi tôt mais malheureusement les blessures durant les dernières années l’ont faite à ma place", peut-on lire sur la page Facebook de Julien Lieber. 

À quelques jours seulement de la reprise du championnat Mx1 à Kegums en Lettonie, c’est une décision difficile que le Malmédien a dû prendre. Une décision motivée par les nombreuses conséquences de sa chute à Teutschenthal la saison dernière. Après deux opérations du coude et une au poignet, le pilote n’a jamais trouvé la totale capacité de son bras. 

Cette blessure l’empêchant d’être à 100 %, il a préféré faire un pas de côté plutôt que d’être obligé de viser un top 15 à chaque course. 

"On veut toujours faire plus et aller plus loin mais je suis reconnaissant de ce que j’ai accompli et de tout le support que j’ai eu tout au long de ma carrière. J’ai eu la chance de rouler pour de bons teams et l’opportunité de me battre contre les meilleurs pilotes au monde. J’ai mené le championnat du monde pendant un moment , j’ai voyagé dans les quatre coins du monde et j’ai eu la chance de vivre mon rêve d’enfant. Il m’est difficile d’exprimer tout ce qui monte à la surface avec cette annonce".

Un comeback incroyable en 2017

On se souviendra, malgré tout, du grand retour de Julien Lieber en 2017. Un comeback incroyable après 18 mois sans disputer la moindre course. Le team privé familial lui permettant même de reprendre les devants du mondial MX2, profitant , au passage, de la plaque rouge, synonyme de première place au championnat, durant quelques semaines. 

L’avenir, Julien ne le connaît pas encore. Seule une chose est sûre, il devrait être lié au motocross, de près ou de loin. C’est son souhait en tout cas. 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte