VEDIA

Fin de parcours pour Ysaline Bonaventure à Séoul

DR
 18 septembre 2019 12:11  |   Stavelot

La Stavelotaine s’est inclinée cette nuit en 8ème de finale du tournoi WTA de Séoul (250.000 dollars), en 3 sets, 6/4, 3/6 et 0/6, face à la Chinoise Wang Yafan, 58ème joueuse mondiale. Malgré cette défaite, logique sur papier, face à une joueuse du top 60 mondial, on retiendra surtout qu’Ysaline a (enfin) renoué avec la vctoire en s’imposant face à l’Américaine Pegula au 1er tour, en 3 sets, 5/7, 6/2 et 6/4. une belle performance face à la droitière classée 78ème à la WTA.

« Une victoire aujourd’hui qui me prouve que j’ai le niveau pour battre des filles dans le top 100 et qui me relance dans la bonne direction », a-t-elle publié sur les réseaux sociaux pour saluer cette victoire importante pour le moral, après 6 défaites d’affilée en simples. Ysaline s’était aussi confiée à ses followers, en termes réalistes. « Depuis le début d’année, j’ai fait des résultats assez bons, avec des matchs d’un super niveau, certains un peu moins bons mais que j’arrivais à gagner et puis malheureusement à force de gagner des matchs, on prend l’habitude de gagner, de s’en sortir, et une fois que l’on perd, c’est la fin du monde, on se met à douter, c’était comme si je n’arrivais plus à jouer tennis. La tête ne suivait pas, et donc mon bras et mes jambes non plus! Je ne peux pas vous dire si cela va continuer mais je vais continuer à y croire et à me battre. C’est sûr que l’on a des comptes à rendre, envers les sponsors ou les personnes qui nous soutiennent mais au final, on joue pour nous ,même si la pression se fait énormément ressentir », s’était-elle confiée en début de semaine. A 25 ans, Ysaline Bonaventure devrait pointer aux alentours de la 120ème place mondiale à la publication du nouveau classement lundi matin.

 

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte