VEDIA

Super GT : rififi dans le clan Honda à Okayama

 14 avril 2019 20:34  |   Thimister-Clermont

Comme souvent au Japon, la pluie a bien perturbé les débats à l’occasion du coup d’envoi du Super GT à Okayama. A tel point qu’il a fallu deux heures pour que les bolides effectuent une trentaine de tours... dont un tiers sous régime de voiture de sécurité ! Pour Honda, entre les neutralisations et les interruptions, les choses étaient très bien parties, puisque trois NSX pointaient aux commandes, jusqu’au moment où Kudai Tsukakoshi, l’équipier de Bertrand Baguette, ne touche la #1 de Naoki Yamamoto et Jenson Button, qui achevait sa course dans le bac à gravier. Le bolide que devait piloter Baguette écopait dès lors d’un Drive Through et dans la foulée, la course était définitivement stoppée au drapeau rouge. Résultat : Bertrand n’a même pas eu l’occasion de rouler ! C’est la Honda de Nojiri et Izawa qui s’est imposée devant les Nissan de Quintarelli-Matsuda et Rossiter-Sasaki. (www.speedactiontv.be - Vincent Franssen)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte