VEDIA

Gino Bux au départ de l’East Belgian Rally au volant d’une Ford Escort MK1

 27 septembre 2018 10:40  |   Saint-Vith

Il avait regoûté au plaisir de prendre part à un rallye lors des dernières Legend Boucles @ Bastogne, en compagnie d’un ami et au volant d’une Ford Escort MK2. Quelques mois plus tard, le revoici en action, toujours aux commandes d’une ‘ancienne’ frappée de l’ovale bleu. Gino Bux sera en effet au départ de l’East Belgian Rally, avant-dernière manche du championnat de Belgique, ce samedi du côté de Saint-Vith.

« Pour mon copilote de Bastogne, Steven Spittaels, c’était une première, et il y a clairement pris goût, sourit Gino. Quoi de plus logique dès lors que de remettre ça dans le cadre de ce qui reste pour moi le plus beau parcours du BRC, le plus naturel aussi. Et s’il est toujours question de Ford Escort, on peut parler d’une franche évolution par rapport aux Legend Boucles. »

C’est en effet à bord d’une Escort MK1 à redoutable mécanique BDA que les deux amis vont poursuivre leurs aventures… « Il s’agit d’une auto préparée par la structure Burton Racing de Caren Burton, poursuit Gino Bux. Une Escort de la première génération donnée pour 240 à 250 chevaux, qui constituera en fait une Première pour moi. En effet, si à Bastogne, les pneus neige sont de mise pour tout le monde, dans le cadre de l’Historic Belgian Rally Championship, les gommes Racing sont autorisées. Je vais donc pouvoir découvrir leur efficacité au volant d’une propulsion préparée dans les règles de l’art par un expert en la matière, et qui ne manque pas de puissance. Avec Steven, on se réjouit,  ! »

Quant aux prétentions du duo Bux-Spittaels à Saint-Vith, elles sont mesurées… « Nous allons nous retrouver face à des BMW M3 Gr.A d’une autre génération, l’Opel Manta 400 de Paul Lietaer, la Ford Escort ‘Millington’ d’un certain Robert Droogmans, ou encore des Porsche 911 très bien affûtées, ce qui signifie qu’il est assez difficile de prévoir où notre Escort va se situer. Ce qui est clair, par contre, c’est que lors des différentes manches du HBRC, le déchet est plutôt important. L’objectif premier sera donc d’aller au bout, en évitant les ennuis majeurs. »

Aller au bout… et prendre un maximum de plaisir ! « Il est assez aisé de comprendre que je n’aborde plus le sport auto comme cela a pu être le cas dans un passé récent. Avec Steven, tout n’est qu’amusement et envie de se régaler… et de régaler le public ! Une Escort, cela se pilote ‘par la portière’, et sur un tel parcours, on va pleinement en profiter. Et puis, dans quatre mois, il y a de nouveau les Legend Boucles @ Bastogne, qu’on a bien surlignées dans nos agendas respectifs… Un peu de roulage dans un contexte tel que celui de l’East Belgian Rally ne peut nous faire que du bien ! »








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte