VEDIA

Verviers, ville conviviale : l’opposition MR-Ecolo-PP émet ses critiques

 07 mai 2018 21:22  |   Verviers

Après les commerçants, ce sont les conseillers communaux qui ont pris connaissance du projet « Verviers, ville conviviale… » présenté par l’auteur de projet Baumans-Deffet ce lundi soir au conseil communal. Le timing de cette présentation en a surpris plus d’un. Et en premier lieu le chef de groupe MR Maxime Degey qui regrette qu’elle n’ait pas eu lieu plus tôt.

« Quel est l’agenda des travaux ? Quel sera le phasage ? Un plan de mobilité est-il prévu ? Les commerçants impactés par les travaux pourront-ils bénéficier de l’aide compensatoire promise par la ville ? Quel sera l’impact des travaux du futur centre commercial ? La ville devra-t-elle participer financièrement même si la ville profitera des 8 millions d’euros octroyés par les fonds européens FEDER ? Les remarques des citoyens seront-elles prises en compte ? Que pensent les propriétaires de food-trucks appelés à devoir quitter la Place Verte ? Selon la configuration des lieux qui nous est présentée, la Place Verte est-elle appelée à accueillir des événements importants ? » se demande Maxime Degey. Ecolo pointe de son côté quatre  manquements. « Manque de participation citoyenne, manque de vision globale, manque de vert, manque de mobilité douce », estime la conseillère Nezha Daraji. Le conseiller du Parti Populaire Bruno Berrendorf stigmatise quant à lui le problème de places de stationnement et une présentation par l’auteur de projet trop idyllique.

Premières remarques négatives sur le projet

En réponse, la Bourgmestre Muriel Targnion (PS) a fait remarquer qu’il s’agissait là des premières remarques négatives émises sur ce projet après l’optimisme affiché la semaine dernière par les commerçants eux-mêmes. En le regrettant sans le dire ouvertement. « Les citoyens ont bien été impliqués en participant à l’étude identitaire pour le centre-ville qui a guidé le travail de l’auteur de projet. Pour l’heure, il s’agit bien d’un avant-projet c’est-à-dire qu’il peut encore être amendé en fonction des remarques qui seront notamment émises lors de la soirée d’information de ce mardi soir. Les esquisses du projet seront également visibles à l’hôtel de ville du 14 au 19 mai », a expliqué Muriel Targnion qui a suggéré de désigner un coordinateur des travaux pour éviter les couacs rencontrés lors des travaux de la rue de Heusy. « Une concertation avec le Tribunal de Commerce et l’Union des Classes Moyennes » est également envisagée », a-t-elle encore indiqué.

Début des travaux au printemps 2019

Le projet définitif devrait être rendu public aux alentours du 15 juin avant une réponse attendue des instances du Feder un mois plus tard. « La mise en adjudication devrait avoir lieu au mois d’août. Ce qui permettra le début des travaux au printemps 2019 », a indiqué l’architecte Arlette Baumans. Les premiers aménagements concerneront le carrefour de l’Harmonie pour des questions de mobilité avant ceux de la Place Verte et le Parc Fabiola. (MY)