VEDIA

Le GRACQ demande des aménagements pour le vélo à Verviers

Photo Vedia
 06 mai 2020 11:36  |   Verviers


La mise en place future de dispositifs afin de faciliter l’usage du vélo à Verviers et l’aménagement du-centre-ville en zone 30 est de nature à réjouir les membres de la locale du GRACQ (Groupe de Recherche et d’Action des Cyclistes Quotidiens). Durant la période de confinement, les cyclistes ont été visiblement plus nombreux à Verviers comme ailleurs. « Face au défi du coronavirus, utiliser son vélo constitue un geste solidaire car le vélo permet de garantir la distanciation sociale. Les cyclistes qui prennent leurs dispositions pour parcourir notre ville doivent pouvoir disposer d’infrastructures appropriées. Ce n’est pas le cas actuellement : les aménagements font cruellement défaut », explique Rémi Gueuning, Responsable du GRACQ Verviers.

Pour le CRACQ, limiter la circulation à 30 km/h présente certains avantages au niveau de la sécurité, de la convivialité, de la réduction du bruit, de la fluidité mais aussi de l’autonomie. « Un jeune pourra se rendre à l’école en toute sécurité à vélo (à défaut de bus) sans que ses parents ne soient contraints de le déposer en voiture », explique le GRACQ qui invite les autorités communales à entretenir les infrastructures favorisant la mobilité douce.

Des aménagements et une concertation

La locale du GRACQ de Verviers demande donc qu’une attention particulière soit apportée aux solutions de parking sécurisées pour les vélos dans les lieux stratégiques du centre-ville et dans ou devant les écoles (tous réseaux confondus) et les lieux publics. Des campagnes de communication ciblées pour sensibiliser les jeunes à se déplacer pourraient également être menées. Le GRACQ suggère encore des connections entre la future Vesdrienne et les différents points stratégiques du centre-ville et des villages et des aménagements au niveau des feux tricolores (sas vélo, pose de panneaux B22 et B23).

Pour le Groupe de Recherche et d’Action des Cyclistes Quotidiens, il importera également que les mesures soient évaluées globalement afin d’en tirer les enseignements positifs et des adaptations à réaliser. Des acteurs comme le GRACQ mais aussi les écoles, les commerçants ou le TEC devraient aussi se concerter au travers de réunions régulières.










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte