VEDIA

Le FRIC 2019-2024 consacré à la future maison communale

Vedia
 23 fevrier 2021 10:20  |   Thimister-Clermont


Depuis 2013, le programme triennal des travaux subsidiés, par lequel la Région Wallonne subsidiait les investissements communaux visant les travaux de voirie ou de rénovations de bâtiments, a cédé sa place au Fond Régional pour les Investissements Communaux, le FRIC.

Après avoir consacré ce Fond pour les travaux de la rue Bois Hennon et la rue Cavalier Fonck ces dernières années, la commune de Thimister a décidé de consacrer les 6 prochaines années à la rénovation de la Maison Ruwet, la prochaine maison communale. « Il y a deux ans, nous avions précisé que nous étions sur deux idées. Soit la rénovation de la maison communale actuelle soit sur des travaux dans ce nouveau bâtiment », explique Lambert Demonceau, le bourgmestre. « On voulait approfondir les options. Aujourd’hui, comme nous sommes certains de ce que nous voulons faire, on décide de consacrer les six prochaines années du FRIC pour notre projet à la Cidrerie Ruwet ».

316 000 euros de subside seront donc octroyés à la commune de Thimister pour la période 2019-2021.  Un montant qui servira, entre autres, à réaliser les travaux d’économie d’énergie et d’accessibilité PMR. Pour la période 2022-2024, le montant n’est pas encore connu. 

 

Modification du plan de secteur

 

En plus de ces travaux qui devraient changer la vie des services de l’administration, le centre de Thimister débute aussi doucement sa transformation. Hier soir, lors du conseil communal, la désignation d’un auteur de projet pour la modification du plan de secteur du site Ruwet a été votée à l’unanimité. «  Il s’agit du début d’une procédure longue et lourde », précise le bourgmestre. « C’est un changement nécessaire pour pouvoir débuter la revitalisation urbaine et pouvoir réaliser de l’habitat sur un site dont l’affectation du sol est industrielle, sans perdre de vue qu’il y a également une zone agricole derrière tout cela». Des contacts ont été pris  pour connaître les chances de réussite d’une telle demande. Grâce à la présence du zoning industrielle, situé non loin de là, cela devrait être accepté .  « 25. 000 € seront nécessaires pour la réalisation de ce vaste travail », conclut Lambert Demonceau. (M.B)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte