VEDIA

Le Bourgmestre de Jalhay justifie les travaux à l'ex-maison communale de Sart

Photo Vedia
 25 avril 2022 23:37  |   Jalhay


Les futurs travaux au niveau des locaux du CPAS de Jalhay dans l’ancienne maison communale de Sart ne plaisent pas à tout le monde. Parmi les contestataires, des membres du Groupement citoyen de Sart-Jalhay qui, représentés par leur porte-parole Anne Fransolet, ont interpellé le conseil communal de Jalhay ce lundi soir. Après avoir rappelé que ces travaux s’inscrivent dans le cadre de l’accueil des bénéficiaires de l’aide sociale et pour améliorer les conditions de travail du personnel du CPAS, Anne Fransolet s’est demandé s’il était nécessaire de démolir complètement le bâtiment à l’exception des façades avant. «  Nous demandons que l’enveloppe du bâtiment soit conservée dans son ensemble en ce compris la toiture et ses cheminées », a-t-elle rappelé parmi certains des arguments repris dans une pétition remise entre-temps aux autorités communales.

Une démolition nécessaire

« Oui, il est nécessaire de démolir complètement le bâtiment à l’exception des façades avant » a justifié le Bourgmestre Michel Fransolet en rappelant l’importance de ce chantier et de la volonté du Collège de ne pas laisser le bâtiment se délabrer. « Les normes énergétiques imposées par la Région wallonne sont telles que nous devons imaginer un bâtiment quasi zéro énergie. Si on avait dû maintenir toute l’enveloppe extérieure du bâtiment, c’était pratiquement impossible. Il faut aussi tenir compte des contraintes structurelles dans ce bâtiment qui comprend quatre cages d’escalier fixées dans les murs. Si on avait voulu garder un escalier, il aurait fallu maintenir 3/4 de l’enveloppe en place. Et obtenir une dérogation particulière pour conserver un escalier en bois qui, de plus, devrait avoir un caractère particulier au niveau du patrimoine de la commune. Les services incendie exigeraient en plus une mesure compensatoire sous la forme d’un escalier extérieur métallique pour une évacuation du personnel du CPAS. On ne peut s’engager dans des systèmes pareils » a répondu le Bourgmestre.

Choisir Ensemble regrette l’absence d’une information participative des citoyens

Concernant la salle des mariages que le Groupement citoyen de Sart-Jalhay voudrait conserver à l’étage, le Bourgmestre a indiqué que cela n’aurait aucun sens puisque tous les bureaux du CPAS s’y retrouveront. La salle de mariage au rez-de-chaussée servira aussi pour d’autres utilisations comme des réunions. Le Bourgmestre a encore précisé que seront conservés une salle de mariage accessible aux PMR, un service à la population, le CPAS, la Poste avec un distributeur de billets, une banque alimentaire et une boutique de seconde main.

Si le groupe d’opposition Choisir-Ensemble a voté en faveur de ce projet de rénovation, il regrette que le Collège communal n’ait pas dépassé ce minimum légal et n’ait pas organisé beaucoup plus tôt une information dynamique et participative des citoyens. «  Le projet de rénovation des locaux du CPAS à Sart implique en effet un chantier de grande ampleur, dont l’impact patrimonial et émotionnel est important pour la population. Une telle communication aurait permis d’éviter les malentendus et les tensions qui se sont faits jour depuis peu », explique le conseiller Vincent Swartenbrouckx. (Manu Yvens)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte