VEDIA

Baelen: des riverains s’inquiètent de la future voirie de contournement du Garnstock

VEDIA - AC - DR
 21 janvier 2022 16:05  |   Baelen


Voici plusieurs années qu’on évoque le projet de liaison du Garnstock. En 2014, l’interdiction de passage des véhicules de plus de 5 tonnes par le Thier de Villers, pour des raisons de sécurité, avait soulevé une levée de boucliers de plusieurs entreprises locales obligées et contraintes d’effectuer un détour de plusieurs kilomètres. Résultat ? Le passage incessant de poids lourds Route d’Herbesthal et un plan de mobilité à revoir  pour la ville d’Eupen.

La solution a été de créer un tronçon de 400 mètres reliant la sortie 37 ter de l’E40 et la N61. Outre la voirie de contournement elle-même, cette liaison nécessitait des expropriations de terrains ainsi qu’un giratoire à la sortie de la Zone d’activités économiques pris en charge financièrement par la Région wallonne, Liège Europe Métropole et quatre communes partenaires (Limbourg, Baelen, Eupen, Welkenraedt).

75 lettres de réclamations

Ce dossier a récemment fait l’objet d’une enquête publique qui s’est terminée vendredi dernier. Celle-ci portait sur la construction de la voirie elle-même. Mais une pétition, qui a recueilli 75 signatures, montre que ce projet a aussi ses détracteurs. Des riverains principalement. « C’est vrai que certains aménagements doivent être revus et notamment pour certains riverains qui souhaiteraient rejoindre la route nationale sans commettre d’infractions. Des réclamations portent également sur la dévalorisation de terrains suite à la construction de la voirie de contournement. D’autres riverains s’interrogent sur l’entretien des zones expropriées qui ne sont pas reprises dans le projet  et sur la possible augmentation du trafic », explique le Bourgmestre de Baelen Maurice Fyon.

Les réclamations vont à présent être adressées à l’auteur de projet. (Manu Yvens)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte