VEDIA

Une Plaine pour tous dans le quartier des Hougnes

D.R. - M.Y.
 01 avril 2020 14:03  |   Verviers


Le dossier de « Plaine pour tous » dans le quartier des Hougnes proposé en 2019 par le Conseil communal des Enfants de Verviers devrait déboucher sur l’octroi de subsides et donc se concrétiser prochainement ! « Le dossier de candidature devait être renvoyé pour le 31 mars ! C’est chose faite ! Le jury examinera les candidatures déposées entre le 20 avril et le 15 juin. La sélection finale sera opérée pour le 1er septembre. Les prix seront annoncés et remis lors d’une cérémonie officielle dans le courant de l’automne. Nous pouvons espérer un subside de 40 000 euros du Fonds Herman Houtman (ONE) », se réjouit l’Echevine de la Jeunesse Sylvia Belly (PS).

Le Fonds Houtman a célébré en 2019 ses 30 ans d’action au bénéfice de l’enfance en difficulté en Fédération Wallonie-Bruxelles. A cette occasion, il décernera un prix qui récompensera une action ou une recherche majeure et originale consacrée au thème de la participation des enfants et des jeunes.

Une plaine inclusive pensée par les enfants

Ce projet sur lequel travaillent les enfants porte sur la création d’une plaine qui soit accessible à tous : aux PMR mais aussi aux poussettes, aux personnes âgées se déplaçant avec une canne, un gadot ou autre. Mais aussi aux malentendants ou malvoyants, …

Les abords de la plaine comme la voirie d’accès et les trottoirs ont déjà été réaménagés dans ce but il y a deux ans. Dans leur dossier de candidature, les enfants ont pensé à un module complet en pente avec une partie majoritairement accessible aux PMR et une zone avec toboggans et des jeux tout autour. Les enfants ont aussi choisi des balançoires adaptées, un tourniquet mixte et sécurisé, un trampoline intégré dans le sol, des panneaux ludiques et récréatifs, un bac à sable en hauteur.

Du mobilier adapté

Le cheminement à l’intérieur de la plaine a également été pensé par les enfants qui ont remarqué que de très nombreux revêtements ne convenaient pas comme des écorces, du sable ou du gros gravier et que les dalles amortissantes n’étaient pas généralisées. Du mobilier urbain utile pour le plus grand nombre pourrait être installé : des bancs avec accoudoirs pour aider les personnes à se relever, des poubelles placées à différentes hauteurs, une fontaine à eau, …

Cette plaine imaginée et aménagée par des enfants pour des enfants a reçu tout le soutien des autorités communales de Verviers qui se lancent à présent dans la recherche de subsides. Le budget global est quant à lui en cours d’élaboration. (MY)










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte