VEDIA

6 communes subsidiées pour améliorer l'accueil des camps de mouvements de jeunesse

 11 juin 2018 10:46  |   Trois-Ponts - Stoumont - Stavelot - Malmedy - Lierneux - Jalhay

L’été approche et avec lui, les derniers préparatifs des camps de mouvements de jeunesse. Depuis plus de 10 ans maintenant, la Wallonie a souhaité renforcer les liens entre les communes et les jeunes accueillis sur leur territoire. Cette année, elles sont 41 à profiter d’une aide financière pour disposer d’une personne qui assurera la fonction d’intermédiaire. Dans notre arrondissement, les communes de Jalhay, Lierneux, Malmedy, Stavelot, Stoumont et Trois-Ponts sont concernées.

Chaque année, des centaines de camps sont organisés en Wallonie. Des dizaines de jeunes s’installent alors dans une commune, pour une durée d’une ou deux semaines en général. Afin que la cohabitation se passe au mieux, la Wallonie a lancé l’opération Well’Camp en 2007. Grâce à celle-ci, les autorités locales peuvent engager une personne-relais, chargée de jouer l’intermédiaire entre les mouvements de jeunesse et les communes.

Cette été, 41 communes y participent. Le subside total octroyé par la Ministre Valérie De Bue s’élève à 48.116,96 euros. 1.484 camps seront ainsi mis en contact avec la personne-relais pour connaître et comprendre toutes les règlementations locales mais aussi découvrir tout ce que la commune a à leur offrir. 

« L’objectif est de mettre en place une cohabitation la plus agréable possible, à la fois pour les jeunes, mais aussi pour les communes, se réjouit la Ministre des Pouvoirs locaux, Valérie De Bue. Les camps sont une belle occasion de découvrir la Wallonie et il ne faut pas la rater ! C’est aussi une opportunité pour les communes qui peuvent mettre en avant leur patrimoine. Mais tout ceci doit se faire dans le respect mutuel. »

La personne-relais doit être majeure et avoir une bonne connaissance des mouvements de jeunesse. Au moment d’accueillir les jeunes, elle devra notamment rappeler la charte, les informer sur le tri des déchets, les taxes et règlements communaux ou encore leur communiquer les commerces et services utiles. Elle pourra également être chargée par la commune d’assurer une mission de promotion touristique. La personne-relais s’assurera enfin du bon déroulement du camp et en informera la commune.

▶︎ Répartition des subsides ⤵︎

• Jalhay: 70 camps en 2018 → 1373,40 €

• Lierneux: 50 camps en 2018 → 1526 €

• Malmedy: 30 camps en 2018 → 436 €

• Stavelot: 35 camps en 2018 → 1037,68 €

• Stoumont: 45 camps en 2018 → 1068,20 €

• Trois-Ponts: 36 camps en 2018 → 1068,20 €