VEDIA

Une nouvelle antenne permanente de la Croix-Rouge à Ensival

Photo Croix-Rouge
 01 aout 2022 10:34  |   Verviers


Suite aux inondations de l’été 2021, deux points d’accueil d’urgence de la Croix-Rouge avaient été ouverts à Ensival et en Pré-Javais. Dans ces deux points d’accueil, 120.000 repas chauds ont été distribués, tandis que des containers douches, juste à côté, étaient disponibles pour tous les habitants sinistrés. Les conseillers en logement y ont additionné 264 heures de permanence pour un total de 194 familles aidées dans leurs démarches administratives.

Comme l’indique la Croix-Rouge, la phase d’urgence cède aujourd’hui la place à une aide inscrite dans la durée : le point d’accueil temporaire, qui avait pris place dans un container sur la Grand-Place à Ensival disparaît ce 1er août. Les activités vont toutefois se poursuivre à quelques mètres de là, rue Jean-Martin Maréchal 6, dans une toute nouvelle antenne de la Croix-Rouge de Verviers qui ouvrira ses portes au public le 9 août. 

Les personnes sinistrées y retrouveront de manière pérenne les mêmes services que ceux qui étaient proposés dans le container : un accueil du mardi au samedi (de 12 à 18h en semaine et de 14 à 18h le samedi) avec des boissons, café, et des activités génératrices de lien social : jeux de société, activités intergénérationnelles, initiation au tricot… Une ludothèque y sera également disponible. Ces dernières semaines, le point d’accueil d’Ensival recevait environ 35 personnes chaque jour. A noter que des équipes mobiles continueront à se rendre régulièrement à Pré-Javais.

Une hausse des demandes d’aides attendue L’antenne principale de la Croix-Rouge de Verviers, rue Renkin, reste quant à elle disponible pour une aide alimentaire (chaque jour : repas sandwichs et dès le 1er octobre réouverture du bar à soupe), une aide vestimentaire (vestiboutique) et dispose d’un magasin de produits d’hygiène. 35 personnes s’y rendent chaque jour. Durant l’année 2021, la Maison Croix-Rouge de Verviers a aidé de manière régulière 111 personnes différentes (dont 26 femmes) et 28 enfants. « Malheureusement, on s’attend encore à ce que la fréquentation augmente encore à l’automne »,explique André Rouffart, le président bénévole de la Maison Croix-Rouge de Verviers. « Depuis les inondations, nous avons déjà pas mal de nouvelles personnes, des personnes sinistrées ou d’autres qui se retrouvent dans les soucis financiers à cause de la crise de l’énergie, ayant fait tourner des déshumidificateurs pendant des semaines et se retrouvant maintenant avec des factures énormes. Enfin, depuis les inondations, les prix des loyers ont flambé et de nombreuses personnes ayant de petits revenus ne s’en sortent plus ». 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte