VEDIA

Trop de demandeurs de protection internationale sur le site de Sol Cress à Spa ?

 19 septembre 2021 16:00  |   Spa


La Ville de Spa a tenu une réunion ce jeudi 16 septembre après-midi sur le site de SOL CRESS avec la Direction de FEDASIL, la Direction du centre SVASTA, la Zone de secours, la Zone de Police, le CPAS et l’Association des médecins généralistes.

425 demandeurs de protection internationale se trouvent actuellement sur le site de Sol Cess à Spa alors qu’un accord était intervenu pour se limiter à un accueil raisonnable de 200 personnes en période de pandémie et 250 personnes une fois que le taux de vaccination aurait atteint 80% de la population fait savoir la Ville de Spa dans un communiqué. Une réunion s’est tenue fin de cette semaine avec la Direction de FEDASIL, la Direction du centre SVASTA, la Zone de secours, la Zone de Police, le CPAS et l’Association des médecins généralistes.

FEDASIL a justifié cette augmentation par la saturation de son réseau d’accueil en raison d’une part, des inondations touchant certains de leurs centres et d’autre part, par une arrivée inopinée de demandeurs de protection internationale d’Afghanistan. 

La ville de Spa a dû constater la survenance de plusieurs désordres et difficultés de nature à provoquer des dérangements pour le voisinage et troubles à l’ordre public. 

Afin d’assurer une meilleure cohabitation entre les citoyens, les commerçants, les gestionnaires du centre thermal et les résidents du centre SOL CRESS, des mesures concrètes relatives à la sécurité et à la tranquillité publiques vont être mises en place. A défaut, les autorités communales annoncent que des mesures adéquates pourraient être prises.

Une prochaine réunion d’évaluation des mesures est fixée le lundi 27 septembre.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte